Sports

Leite poussé vers la sortie

Arrivé cet été avec un contrat de trois ans, Stéphane Leite a été écarté de ses fonctions d’entraîneur de Lattes-Montpellier trois semaines après avoir entamé la préparation de la saison. Une décision qui serait liée à des dissensions internes.

A moins d’un mois de la reprise, Lattes-Montpellier s’enfonce dans la crise. Le club héraultais, vice-champion de France, a pris la décision de mettre à pied pour « faute grave » son entraîneur Stéphane Leite, selon les informations du site spécialisé BeBasket. Ce dernier, après sept saisons sur le banc de Landerneau, a accepté à la fin de l’année 2020 de prendre la suite du technicien belge Thibaut Petit à la tête des « Gazelles ». Or, entre-temps, ce dernier a permis au BLMA de remporter la Coupe de France avant d’échouer en finale de la Ligue Féminine face à Basket Landes. Des résultats qui ont faire dire à Franck Manna, ancien président du club héraultais, que le départ de Thibaut Petit est son « erreur » après avoir « pris (sa) décision trop tôt » et présentant le recrutement de Stéphane Leite comme « le choix de la directrice sportive » Edwige Lawson-Wade, qui a depuis été démise de ses fonctions.

Demory appelé à remplacer Leite ?

Une mise à pied de Stéphane Leite annoncée à l’intéressé en début de semaine qui devrait donc déboucher sur un licenciement. Alors que ce dernier n’était qu’au début de son contrat portant sur les trois prochaines saisons, tout indique que le désaccord entre le club et lui devrait se terminer devant les prud’hommes, qui devra trancher sur le sérieux de la « faute grave » commise par un entraîneur à peine arrivé. Confirmant les informations de BeBasket, le quotidien L’Equipe a reçu une fin de non-recevoir de la part de Philippe Sebbane, successeur de Franck Manna à la tête du BLMA. Pour remplacer Stéphane Leite sur le banc, le club montpelliérain a mis en place une structure provisoire avec Damein Leroux, directeur du centre de formation, qui a pris la charge d’entraîneur. Toutefois, le nom de Valéry Demory revient toujours plus dans l’entourage des Gazelles, d’autant plus que l’entraîneur a récemment été libéré par l’ASVEL.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page