Crypto

CAC 40 : La composition de l’indice pourrait changer !

Demain, le jeudi 9 septembre, le conseil scientifique des indices se réunit chez Euronext. Une réunion qui a lieu 4 fois par an et qui vise à ajuster les compositions des différents indices boursiers. Avec un rendez-vous de rentrée en septembre qui rime souvent avec modification plus structurelles.

Qu’attendre de cette réunion ? Viendra t’elle modifier les 40 valeurs qui composent l’indice et si oui, au détriment et au profit de quelles entreprises ? C’est à ces questions que nous allons tâcher d’apporter des éclaircissements.

Quels critères pour intégrer le CAC 40 ?

Avant de rentrer dans le détail, il est important de rappeler la méthodologie et les critères retenus pour intégrer le CAC 40. Euronext prend en compte deux paramètres : les volumes échangés de l’actif ainsi que la capitalisation flottante de l’entreprise

  • Les volumes échangés : les volumes échangés sont traités sous forme de moyenne annuelle. Pour déterminer cette valeur, le conseil scientifique prend en considération les échanges négociés dans le carnet d’ordres Euronext ainsi que les transactions hors-marché pour peu qu’elles aient été réalisées dans l’environnement Euronext
  • La capitalisation flottante : avec la capitalisation flottante, il s’agit de retirer de la capitalisation totale d’une entreprise, celle qui est détenue par une certaine catégorie d’actionnaires comme les fondateurs, les dirigeants ou encore l’Etat. On cherche ici à ne conserver que la partie de la capitalisation réputée négociable et active sur les marchés. Pour ce second paramètre, Euronext utilise un arrondi à 5%.

Bon à savoir : A ces deux critères, s’en ajoute un troisième : le taux de rotation de l’action ajusté par la capitalisation flottante. Celui-ci doit alors être de 20 % minimum.

C’est donc en fonction de ces paramètres que sont classées les valeurs du CAC 40. Les 40 valeurs les plus importantes intègrent alors l’indice, tandis que les 20 suivantes sont rangés dans le CAC Next 20 qui regroupe les entreprises classés entre 41 et 60. A noter que pour acter les modifications, le conseil scientifique des indices prendra en compte les données disponibles au dernier jour boursier du mois précédent. En l’occurence ici, le 31 août.

Qu’Attendre de la Mise à Jour de Septembre ?

Demain, le conseil scientifique des indices se réunira pour décider d’une éventuelle modification des 40 valeurs qui constituent l’indice CAC. Certaines valeurs restent sur la sellette. Si l’on s’en tient à la capitalisation flottante, 4 entreprises du CAC 40 s’affichent aujourd’hui au delà de la quarantième place. Il s’agit de :

  • Thalès : 41 ème
  • Bouygues : 46 ème
  • Renault : 53 ème
  • Atos : 60 ème

De manière réciproque, cela permet à 4 entreprises du CAC Next 20 d’afficher une capitalisation flottante parmi les 40 plus performantes. Il s’agit des entreprises Eurofins (33 ème), Sartorius Stedim Biotech (36 ème), Edenred (37 ème) et Euronext (39 ème).

Si l’on s’en tient aux volumes d’échange, Thalès apparait à nouveau en difficulté avec une quarante-sixième position. La pondération des deux variables placerait ainsi la société à la quarante-et-unième place et donc en dehors du CAC 40. De son côté, Atos s’afficherait à la quarante quatrième place au cumulé. Il s’agit donc des deux entreprises les plus menacées par la restructuration de l’indice. Si l’une de ces deux entreprises venait à sortir du CAC, Eurofins qui dispose de la trente septième position sur la base des deux critères, ferait office de favori pour intégrer l’indice.

Néanmoins, malgré la clarté des critères sélectionnés, Euronext se réserve contractuellement le droit de ne pas entériner des changements qui se justifieraient du point de vue de ces critères. En mettant notamment en avant le principe de “représentativité sectorielle” pour ne pas évincer une entreprise. D’autres éléments comme la prime à l’ancienneté sont aussi des variables à considérer. Celle-ci pourrait jouer positivement pour Thalès et / ou Atos.

 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page