Technologie

une compacte électrique et écolo pour 2040

La prochaine évolution des voitures électriques concernera la taille. Non pas celle des batteries, en constante évolution, mais bien celle des voitures. A l’instar de Tesla qui travaille actuellement sur une compacte, la probable Model 2, les autres constructeurs se mettent en action pour occuper ce segment essentiel en termes de ventes, notamment sur le marché européen. C’est le cas de BMW qui a dévoilé lors du salon IAA Mobility de Munich son nouveau concept, l’i Vision Circular. 

Economie circulaire, vraiment ?

Il s’agit donc d’une compacte quatre places, dotée d’un look assez singulier et qui sera sans doute amené à évoluer avant la commercialisation du modèle de série. BMW oblige, les finitions et l’équipement de la voiture seront haut de gamme, mais l’i Vision Circular inaugure également un procédé assez particulier.

Son nom évoque directement l’économie circulaire. En effet, avec son véhicule, BMW dit vouloir réduire les émissions de CO2 de ses voitures non seulement lorsque celle-ci roule, mais tout au long de son cycle de vie. En conséquence, l’i Vision Circular sera non seulement fabriquée dans des usines alimentées par des énergies renouvelables, mais elle utilisera également des matériaux dits secondaires, autrement dit issus du recyclage.

À l’heure actuelle, le constructeur allemand est capable d’utiliser environ 30% de matériaux recyclés, tels que de l’aluminium secondaire ou de l’acier secondaire, dans la fabrication d’un véhicule. Avec l’i Vision Circular, l’objectif est de porter ce chiffre à 50%. De là à dire que la voiture repose sur l’économie circulaire… il y a un pas qui pour l’instant ne sera franchi que par la division marketing de BMW.

Bien évidemment, le constructeur allemand n’a pas fourni de détails techniques concernant sa future compacte électrique. Compte tenu du temps de développement estimé pour la voiture, le couple moteur/batterie est susceptible d’évoluer au cours de la conception. En revanche, il faut voir ce concept pour ce qu’il est, c’est-à-dire une note d’intention aussi bien sur la direction que souhaite prendre BMW en matière de fabrication de voitures plus propres, mais aussi d’un point de vue stratégique. En effet, après avoir investi le marché de l’électrique sur les segments les plus rentables, c’est-à-dire les SUV et les berlines de luxe, la firme de Munich entend, elle aussi, électrifier l’ensemble de son catalogue.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page