People

Emmanuel et Brigitte Macron couple assorti et chic pour une rencontre à l’Elysée


Le chef de l’Etat a définitivement mis derrière lui son congé estival pour retourner au travail. Depuis déjà quinze jours, il a multiplié les déplacements en France et à l’étranger. Mais, ce lundi 6 septembre 2021, c’est à domicile qu’il poursuivait ses fonctions puisqu’il recevait son homologue chilien à Paris.

Sur le perron du palais de l’Elysée, dans le chic 8e arrondissement de la capitale, Emmanuel Macron est donc apparu au milieu des soldats de la garde républicaine pour recevoir le président du Chili, Sebastiàn Pinera. En costume noir très chic, il était assorti à la tenue de son épouse, la première dame Brigitte Macron. Celle-ci avait opté pour une très élégante robe noire à demi manches. Un pari osé vu les fortes chaleurs. Elle avait accessoirisé sa tenue par de hauts escarpins bleu foncé, une petite pochette à main et quelques discrets bijoux.

La première dame et son époux n’ont pas manqué de porter tous les deux des masques de protection contre le coronavirus et ce même en extérieur. Lors de sa récente visite à Marseille, le président avait été repris pour avoir ôté son masque quelques instants en rencontrant des habitants dans un appartement. Alors que la campagne électorale pour la prochaine présidentielle s’emballe à droite comme à gauche ou chez les écolos, nul doute qu’Emmanuel Macron redouble de vigilance pour ne pas se faire inutilement taper dessus. Même s’il n’est pas officiellement candidat à sa réélection, ses ministres parlent pour lui, Bruno Le Maire (Economie) ayant ainsi martelé ce 6 septembre au matin sur BFMTV qu’il fallait accorder au président “5 années supplémentaires“… Reste à savoir si les Français sont de cet avis.

Emmanuel et Brigitte Macron avaient invité le président chilien à déjeuner puis s’en suivait un échange et une déclaration commune. La journée était chargée puisque le matin même le président s’entretenait avec Olaf Scholz, vice-chancelier et candidat du parti social-démocrate à la chancellerie fédérale allemande. La journée devait se finir par un entretien avec le groupe parlementaire Renew Europe.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page