Sports

Bonnamour remplace Martin à l’Euro

Blessé sur la Vuelta, Guillaume Martin (Cofidis) ne participera pas à la course en ligne des championnats d’Europe de Trente ce dimanche. Il est remplacé au sein de l’équipe de France par Franck Bonnamour (B&B Hotels P/B KTM).

Changement dans l’équipe de France de cyclisme à six jours de la course en ligne des championnats d’Europe de Trente. Guillaume Martin ne sera pas en mesure de tenir sa place et a été remplacé ce lundi par Franck Bonnamour par le sélectionneur Thomas Voeckler. Malgré sa belle neuvième place finale sur la Vuelta, le coureur de l’équipe Cofidis, qui avait déjà disputé le Tour de France (huitième) et les Jeux Olympiques de Tokyo (27eme), a terminé le Tour d’Espagne exténué et blessé aux côtes et au sacrum suite à une chute, et préfère laisser sa place.

« Je devais aller aux championnats d’Europe mais c’est plus sage et plus honnête pour l’équipe de France, et plus respectueux de mon corps, de décliner la sélection. Je vais prendre du repos. On a tous le souvenir de ce qui est arrivé à Thibaut Pinot. Il a continué le Tour de France avec une blessure similaire et ses douleurs ont duré plus d’un an. Je n’ai certainement pas envie de vivre ce qu’il a vécu. Je vais me soigner avant d’envisager la suite », déclarait le grimpeur français, qui a déjà couru 74 jours en compétition cette année, auprès de L’Equipe dimanche soir.

Bonnamour super-combatif du dernier Tour de France

Pour le remplacer, c’est donc Franck Bonnamour qui a été appelé. Le coureur de 26 ans s’est révélé aux yeux du grand public lors du dernier Tour de France, où il a souvent été à l’avant, terminant quatre fois dans le Top 10, dont trois fois lors d’étapes de montagne, pour finir 22eme au classement général et remporter le prix du super-combatif. Depuis, le Breton a notamment terminé deuxième du Tour du Limousin – Nouvelle Aquitaine, septième du Tour Poitou-Charentes et huitième du Tour du Jura.

Il rejoint dans la sélection Romain Bardet (DSM), Warren Barguil (Arkéa-Samscic), Benoit Cosnefroy (AG2R Citroën), Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën), Pierre-Luc Périchon (Cofidis) et Thibaut Pinot (Groupama-FDJ). Objectif pour l’équipe de France : remporter le maillot bleu à étoiles jaunes. Depuis l’arrivée des coureurs professionnels aux championnats d’Europe en 2016, les Bleus ont dû se contenter de deux médailles d’argent sur la course en ligne, pour Julian Alaphilippe en 2016 (derrière Peter Sagan) et pour Arnaud Démare en 2020 (derrière Giacomo Nizzolo).


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page