People

Anya Taylor-Joy : Beauté délicate et baroque à la Mostra de Venise


Timothée Chalamet et Zendaya ne sont pas encore partis qu’un autre grand nom du renouveau du cinéma est apparu à la Mosta de Venise. Anya Taylor-Joy, 25 ans et déjà onze ans de carrière, s’affiche comme l’une des personnalités les plus attendues du festival italien. Dans Last Night in Soho, l’actrice anglo-argentine partage l’affiche avec la jeune Thomasin McKenzie (21 ans). Un film qu’elle est venue défendre en chair et en os.

Last Night in Soho est une sorte de thriller psychologique, aussi teen-movie que film d’horreur, zombies et fantômes compris, sous fond de musiques des années 1960. Dans ce long métrage déjà acclamé par la critique, Anya Taylor-Joy interprète une chanteuse à succès. Il se dit même que la comédienne chante de sa propre voix. “Je chante toujours sous la douche mais jamais en public“, a soufflé la comédienne auprès du média italien Io Donna . Elle donne même la raison pour laquelle nous sommes tous censés tomber sous le charme de Last Night in Soho : “Au début d’une carrière, on se sent tous sous pression : le combat pour comprendre à quel monde nous appartenons est universel“.

La récompense du fameux Lion d’Or va être difficile à décerner lors cette 78e édition de la Mostra de Venise. Heureusement, Last Night in Soho a été diffusé hors-compétition, au même titre que Dune de Denis Villeneuve ou encore Le dernier duel de Ridley Scott. Un jury composé du réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho (Parasite) et notamment de Virginie Efira, a la lourde tâche de décider d’un gagnant parmi une flopée de films acclamés par la presse : Madres Paralelas de Pedro Almodovar, Le pouvoir du chien de Jane Campion, Spencer de Pablo Larrain ou encore La Main de Dieu de Paolo Sorrentino.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page