People

On est en direct : Philippe Caverivière se moque de Martine Aubry, Léa Salamé hilare


Afin d’aider les populations afghanes en difficulté, Martine Aubry – maire de Lille – avait encouragé les citoyens à donner des vêtements et des produits de nécessité. “Comme nous l’avons toujours fait par le passé, nous sommes à nouveau solidaires des populations en danger. Pour aider les Afghans accueillis à Lille, nous recueillons vos dons du 23 au 27 août“, avait-elle indiqué sur Twitter, le 21 août 2021. Une opération réussie pour l’ancienne Ministre qui a beaucoup amusé Philippe Caverivière. Sur le plateau d’On Est En direct, samedi 4 septembre, le chroniqueur s’est moqué de cette initiative, déclenchant l’hilarité.

Après que Léa Salamé ait rappelé que les Français sont majoritairement favorables à l’idée d’accueillir les populations afghanes en fuite, notamment les Lillois, Philippe Caverivière s’est alors exprimé sur l’initiative de la maire de Lille. “Alors moi, je salue la générosité des Ch’tis qui ont offert des vêtements à cinquante réfugiés afghans“, a-t-il d’abord expliqué. Et de poursuivre, non sans ironie : “Et là, on a quand même une pensée émue pour la réfugiée qui a reçu les pulls de Martine Aubry. Y’a des limites à la souffrance en 2021.” Une blague qui a vite suscité beaucoup de rires autour du plateau, notamment ceux de Léa Salamé et Laurent Ruquier qui n’ont pas réussi à garder leur calme.

Les pulls qu’elle met Martine, c’est compliqué, mais le pull où elle se dit ‘Oh, il est pas terrible, je vais le filer’… La dame est rentrée à pied à Kaboul“, a poursuivi Philippe Caverivière. Ce qui a provoqué de nombreux sourires parmi les invités, dont celui de Jean Castex qui s’est vite repris par la suite, ne souhaitant pas commenter.

Reste à voir, dans les prochains jours, si Martine Aubry répondra à cette chronique tordante.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page