Auto-Moto

infos et photos du Classe G électrique


Le mythique 4×4 Mercedes Classe G aura lui aussi droit à sa variante 100% électrique, dans quelques années. Il l’annonce au travers de ce concept EQG.

Mercedes EQG Concept – Au salon de Munich, Mercedes lève le voile sur une étude de Classe G 100% électrique, très proche de la production. On ne peut que se réjouir à l’idée que l’iconique franchisseur survive à l’électrification de masse que s’apprête à subir l’industrie automobile.

Charnières apparentes

Sur le plan du style, le Mercedes EQG reste fidèle à l’architecture originelle du Classe G en y associant les récents gimmicks de la gamme EQ du constructeur. Sur ses flancs, des bandes lumineuses font ressortir visuellement les protections latérales, mais les portières restent fidèles à leurs charnières apparentes, ainsi qu’à leurs poignées proéminentes, quitte à freiner sa pénétration dans l’air. On distingue également des rappels de clignotants circulaires au beau milieu des gigantesques rétroviseurs extérieurs.

Les gènes du G

De face, le Mercedes EQG remet au goût du jour les phares ronds du Classe G en les cerclant de LED, sur fond noir laqué. Une teinte brillante qui s’étend sur la totalité de son faciès et englobe une calandre revisitée, au sein de laquelle l’étoile s’illumine avec effet 3D. Un emblème entouré d’un motif teinté du bleu habituel des modèles Mercedes-EQ. L’engin repose sur des jantes en alliage en aluminium poli de 22”, rappelant les productions Maybach, quand le couvre-roue de secours habituel, désormais de forme oblongue, renferme les câbles de recharge. Enfin, il bénéficie d’une galerie spécifique et d’une finition bicolore héritée de la limousine EQS.

En mode Restomod

Malgré sa projection vers le futur, le Mercedes EQG se base une nouvelle fois sur un châssis en échelle pour faire des merveilles en tout-terrain, et reconduit la suspension indépendante sur l’essieu avant, ainsi qu’un essieu rigide à l’arrière. Cet ensemble, d’apparence rustique, a toutefois été repensé pour l’intégration de la traction électrique. Sans qu’on en sache davantage sur leurs caractéristiques, on sait que l’EQG est alimenté par quatre moteurs électriques proches des roues et contrôlables individuellement. Comme pour tout vrai 4×4, la réduction tout-terrain peut être activée via une boîte dotée de deux rapports.

Promis à la production

De leur côté, les batteries sont intégrées au châssis échelle pour assurer un centre de gravité le plus bas possible. Mais elles gardent encore secrète leur capacité totale, que l’on espère à la hauteur pour assurer une autonomie correcte, tant le Classe G d’origine souffre par son poids. Frôlant les 2,5 t en variante thermique, on peut craindre que son homologue électrique atteigne les 3 t. Réponse dans quelques années, lors de sa commercialisation.

L’actualité de Mercedes :

Mercedes-AMG GT 63 S E Performance : toutes les infos et photos

Nouveau Mercedes Citan 2021 : un avant-goût du futur Mercedes Classe T

Nouvelle Mercedes Classe C All-Terrain 2021 : prix, infos et photos officielles


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page