Sports

Griezmann Ballon d’Or, tout était prévu

Le contrat d’Antoine Griezmann au FC Barcelone a été dévoilé par la presse catalane et l’attaquant renvoyé à l’Atlético bénéficiait de nombreuses primes pour compléter son salaire.

Recruté pour 120 millions d’euros par le FC Barcelone, en 2019, Antoine Griezmann n’empochait pas un gigantesque salaire annuel de 30 ou 35 millions d’euros comme l’ont indiqué de nombreuses sources depuis deux ans. Le média catalan Sport a mis la main sur le contrat de l’international français, renvoyé à l’Atlético de Madrid dans les dernières minutes du mercato estival, dans le cadre d’un prêt avec une option d’achat de 40 millions (plus 10 en bonus).

“Grizi” bénéficiait d’un salaire évolutif chez les Blaugranas. Il a ainsi touché 17 puis 18 millions de salaire de base lors de ses deux saisons barcelonaises et aurait touché un total de 19 millions cette saison, 20 millions en 2022-2023 et 21 en 2023-2024. Son salaire était complété par divers bonus: une prime de 2,5 millions s’il jouait 60% des matches, 1,5 en cas de titre en Liga, 3,75 en cas de doublé coupe-championnat, un million avec un quart de finale de Ligue des champions, 2 en cas de finale et 2 autres en cas de sacre européen.

Le bonus symbolique en cas de Ballon d’Or

Le natif de Mâcon avait également des primes individuelles, dévoilées par Sport, et un bonus d’un million d’euros lui était promis en cas de Ballon d’Or. Le champion du monde 2018, s’il a fait 3e du classement en 2016 et 2018, avait bien peu de chance d’obtenir la distinction individuelle suprême en jouant dans la même équipe que Lionel Messi. Il aurait touché 750 000 euros s’il avait été élu The Best ou Joueur UEFA de l’année et 500 000 euros en tant que meilleur joueur de la Liga.

La pactole empoché par Griezmann s’élève ainsi à 25,5 millions d’euros en 2019-2020 et 21 millions en 2020-2021. Le président Joan Laporta a tout fait pour se débarrasser du trop discret numéro 17, puisque ce dernier aurait coûté encore plus cher à partir de 2022. Le gaucher disposait d’une prime de fidélité à partir de la 3e année de son contrat, avec un bonus de 7 millions débloqué à la fin de la saison actuelle, réajusté à 6,5 pour les deux années suivantes.

Lire aussi :Griezmann de retour à l’Atlético !Griezmann, le coup de théâtre !Fantomatique, Griezmann se fait huer !




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page