Femme

comment porter de façon chic les bottes stars de l’automne-hiver 2021-2022 ?

La rentrée vestimentaire met le cap sur un retour aux fondamentaux. Car après avoir placé dans sa ligne de mire les kitten heels boots, les derbies et les bottes seconde-peau, la modosphère amorce l’ascension des cuissardes souples et rigides d’ici le mois de septembre.

Les cuissardes : la tendance bottes qui revient en force

Bien loin de remonter à hier, ces bottes reconnaissables par une tige qui monte au-dessus du genou, puisent pourtant leurs origines à l’Antiquité. Et il aura fallu attendre le XIXe siècle pour que les cuissardes ne soient plus seulement réservées à protéger les jambes des guerriers, mais conservent leur fonction utilitaire en intégrant le vestiaire mode de la gent féminine, friande d’équitation en 1930.

Mais c’est finalement l’année 1968 qui crédibilise ces bottes montantes en véritables objets désir, en acclamant le modèle signature effet croco de Roger Vivier pour Yves Saint Laurent. S’en suivent dans la foulée Paco Rabanne et Pierre Cardin, qui revendiquent tour à tour le port des cuissardes sur le devant de la scène mode. Un retour en flamme qui n’est d’ailleurs pas sans laisser indifférentes les têtes d’affiche de l’époque. De Brigitte Bardot à Jane Birkin, les icônes et les muses des plus grands créateurs de mode s’approprient donc à leur manière les cuissardes, pour leur assurer une revanche stylistique.

En 1980, Madonna s’empare à son tour de la tendance, tandis que Julia Roberts crève l’écran dans Pretty Woman en incarnant le rôle d’une escort girl, mais contribue malgré elle, à catégoriser les cuissardes comme synonyme de vulgarité, dont il sera difficile pour ces bottes de se détacher. Et il nous fallait compter sur 2013 pour signer le renouveau des « thigh high boots ». En chefs de file, Raf Simons, Tom Ford, Maison Martin Margiela, Celine, Emilio Pucci et Chanel remettent l’accent en cœur sur les cuissardes pour qu’elles reprennent enfin leur position dans les rangs de la modosphère.

Comment porter les cuissardes ?

Pour les éclipser à mille lieux de l’image provocatrice qu’elles peuvent renvoyer, la rédaction revient sur les points forts des cuissardes, et sur les façons les plus élégantes de se les accaparer. Mais avant tout, évitons les versions en PVC, et aux couleurs franches qui risquent de détonner et de provoquer l’effet inverse qu’escompté. Ainsi, on vous conseille de miser sur des cuissardes en cuir camel, crème ou noir en priorité, et de les twister avec des vêtements au tempérament discret. Démonstrations.

Avec un pull ample

Avec un pull en maille oversized, nul doute que le port des cuissardes soit autorisé. Car il est vrai que pour atténuer leur sex appeal avéré, miser sur une laine couvrante est l’alternative toute trouvée. Le must ? Glisser un short en denim ou cycliste pour éviter toute prise de risque.

Avec une robe pull

Au summum de l’élégance, le combo robe pull et cuissardes en cuir camel promet de faire sensation. Ce qu’on préfère ? Une robe longue et fluide qui couvre les genoux et laisse deviner la continuité de ces bottes montantes.

Avec une robe blazer

Détourné de sa fonction première en étant porté en robe, le blazer devient l’allié tout trouvé des cuissardes. Et d’autant plus s’il est porté à même la peau, et manches retroussées façon bad boy.

Avec une robe fleurie

Parce qu’elle est l’essence même de la garde-robe estivale, la robe joue les prolongations automnales en s’acclimatant avec des cuissardes. Et le moins que l’on puisse, c’est qu’on apprécie voir ses imprimés fleuris, flirter avec les lignes de ces bottes sexy.

A lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page