Auto-Moto

SUV sans pile, nouvelle face

Déjà âgé de sept ans, le “petit” SUV Porsche, évolue en douceur pour prolonger sa carrière. Essai du Macan 2021, en version S.

« Je crois que nous avons réalisé du bon boulot ». Pour qualifier le travail effectué sur le Macan, qui profite d’un second restylage après celui de fin 2018, le responsable du design affiche sa satisfaction.

Ce n’est pourtant pas comme si ce SUV lancé en 2014 était métamorphosé ; le bouclier avant apparaît plus aéré, tandis que l’extracteur proéminent, les trois nouvelles teintes de carrosserie et les sept jantes inédites constituent les autres évolutions les plus notables.

Tous les moteurs affichent une puissance revue à la hausse, à l’image du 2.9 V6 de la version S, qui grappille 26 ch et 40 Nm de couple. Mais toujours aucune trace d’hybridation, et c’est bien là le problème…

Sans « électrification », point de salut. Car en France, quel que soit sa mécanique, le Macan embarque avec lui un malus systématique de 30 000 €.

Sa carrière commerciale, couronnée de succès avec plus 600 000 unités écoulées dans le monde, paraît désormais plombée dans nos contrées.

Derrière le volant, parfaitement vertical, rien ne change : avec des trains roulants encore perfectionnés et un essieu avant offrant un bon retour d’informations, l’allemand reste un concentré de plaisir.

Porsche Macan S 2021

Les Porschistes puristes biberonnés à la 911 n’y verront peut-être qu’un SUV parmi tant d’autres, mais ce modèle reste le plus dynamique de son segment.

Précis, agile, efficace, le Macan virevolte de courbes en virages sans roulis ni tangage, avec une aisance déconcertante. Jamais débordé par son poids, toujours apte à resserrer une trajectoire, il peut même profiter du système de vectorisation du couple (1 500 €), pour accroître sa motricité.

Les modes de conduite opèrent également sur une suspension pilotée pneumatique (1 488 €) capable de générer de la raideur… ou un niveau de confort très acceptable.

Au chapitre des prestations dynamiques, il existe toujours un gouffre entre ce qu’offre un Macan, impérial, et ce dont sont capables les potentiels concurrents, plus récents mais sportifs, badgés Mercedes, BMW ou même Volvo.

Porsche Macan S 2021

Le V6 biturbo profite d’un joli timbre de voix et enterre le moteur 4-cylindres de base (265 ch), performant mais sans aucune magie. En « S », le Macan s’avère ainsi très homogène, capable d’émouvoir mais aussi de rendre les services que l’on attend d’un tel SUV.

L’habitabilité, inchangée, et la présentation, profitant d’un nouveau volant et d’une console tactile entourant le levier de transmission, demeurent flatteuses.

On pourrait toutefois regretter l’absence d’instrumentation numérique ou de démarrage « mains-libres », mais le compte-tours central et la clé de contact à gauche du volant, atavismes d’une autre époque, restent des détails attachants.

Il faudra compter avec eux jusqu’à la fin de carrière de cette mouture, qui devrait rester en vente en parallèle du futur Macan 100 % électrique, totalement nouveau, attendu en 2023.

Mais au malus assassin auquel ce SUV doit faire face, s’ajoute une politique tarifaire inchangée, invitant à un passage prolongé et très couteux vers la liste d’options.

Essai Porsche Macan S – notre avis :

Référence dynamique du segment, le “nouveau” Macan, aux minces évolutions, reste un modèle savoureux. Mais son tarif, le recours aux options qu’il impose et son malus XXL invitent à regarder des modèles concurrents…

Porsche Macan S 2021

On aime

  • Comportement routier impressionnant
  • Performances et tempérament
  • Présentation

On aime moins

  • Recours aux options obligatoire
  • Tarif élevé et malus assassin
  • Equipement de base

Fiche technique (Porsche Macan S)

  • Moteur : avant, 6-cylindres en V, essence, biturbo, 24 soupapes, 2 894 cm3 , filtre à particules
  • Transmission : intégrale, robotisée double embrayage, 7 vitesses
  • Puissance (ch à tr/min) : 380 à 5 200
  • Couple (Nm à tr/min) : 520 à 1 850
  • Poids à vide (kg) : 1 930
  • Long.xlarg.xhaut. (m) : 4,73×1,93×1,62
  • Empattement (m) : 2,81
  • Diamètre de braquage (m) : 12
  • Vitesse maxi (km/h) : 259
  • 0 à 100 km/h (s) : 4”8
  • 0 à 200 km/h (s) : 18”9
  • Pneus de série AV-AR : 265/45 R 20 – 295/40 R 20
  • Pneus de l’essai : Michelin Latitude Sport 3
  • Conso. Mixte WLTP (l/100 km) : 11,1 à 11,7
  • Conso. pendant l’essai (l/100 km) : 12,9
  • CO2 (g/km) : 251 à 265
  • Malus : 30 000 €
  • Coffre à 5/à 2 (l) : 458/1 503
  • Largeur aux coudes AV/AR (cm) : 154/148
  • Espace aux jambes AR (cm) : 69
  • Réservoir (l) : 65
  • Pays de fabrication : Allemagne
  • Garantie : 2 ans/kilométrage illimité
  • Puissance fiscale : 26 CV
  • Tarif de base : 73 597 € (Macan S)
  • Tarif de la version essayée : 109 339 €

GAMME PROPOSÉE (Porsche Macan)
Essence, de 265 à 440 ch, de 64 366 € à 90 350 €

OPTIONS CONSEILLÉES

  • Capacité de réservoir 75 litres : 120 €
  • Suspension pilotée pneumatique : 1 488 €
  • Echappement sport : 2 424 €
  • Toit ouvrant panoramique : 1 662 €
  • Vectorisation du couple : 1 500 €
  • Radars de stationnement avant et arrière, caméra de recul et 360° : 1 260 €
  • Accès “mains-libres” : 648 €
  • Pack intérieur cuir : 1 548 €

PRINCIPALES CONCURRENTES

  • BMW X4 M40i, 360 ch, à partir de 79 650 €
  • Mercedes-AMG GLC Coupé 43, 390 ch, à partir de 75 500 €
  • Volvo XC60 Recharge T6, 340 ch, hybride rechargeable, à partir de 65 980 €

L’actualité de Porsche, traite par auto-moto.com :

Une Porsche Taycan Cross dans les cartons ?

Essai Porsche 911 GT3 Touring : c’est reparti pour un tour(ing)

Nouveau Porsche Cayenne Turbo GT 2021 : prix, infos et photos officielles


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page