Politiques

Robert Ménard propose à Eric Zemmour et Marine Le Pen de “discuter”


Vers une alliance ? Le maire de Béziers proche du Rassemblement national Robert Ménard, également ami d’Eric Zemmour, a proposé vendredi 3 septembre que Marine Le Pen et l’éditorialiste de CNews viennent “discuter” dans sa ville. “Il faut qu’ils arrêtent de se tirer dans les pattes les uns et les autres”, a-t-il déclaré sur BFMTV. “Marine et Eric, je leur dis : ‘Venez à Béziers, et on discute’, parce que je suis ami avec les deux.”

Eric Zemmour, condamné pour injure et provocation à la haine, et accusé d’agressions sexuelles, a répondu qu’il “acceptait l’invitation” et “débattrait volontiers avec Marine Le Pen”. L’entourage de la présidente du RN, interrogé par l’AFP, a fait savoir pour sa part que la candidate à la présidentielle “n’avait jamais refusé de discuter avec quiconque”, en faisant remarquer que la proposition de Robert Ménard portait sur une “discussion autour d’une table” mais pas sur “un débat” en public. “La politique n’est pas un show, a précisé cet entourage au service politique de RTL. Nous avons des points de désaccord sur la radicalité d[u] discours [d’Eric Zemmour], nous ne voulons pas en débattre publiquement avec lui”.

Le maire de Béziers a appelé à voter pour Marine Le Pen en 2022. “Je crois qu’elle a changé. Elle a évolué. Aujourd’hui, elle est moins doctrinaire, plus ouverte (…), plus raisonnable”, a fait valoir Robert Ménard, qui vient de publier un livre de conseils à la dirigeante d’extrême droite.

Robert Ménard, qui avait un temps poussé Eric Zemmour à se présenter, considère désormais que ce dernier peut “faire perdre [son] camp”. “Je pense qu’il n’est pas capable de réussir le passage entre polémiste et chef de l’Etat”, ce qui n’est “pas tout à fait la même chose”, a-t-il redit.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page