Auto-Moto

Les voitures électriques seraient plus chères à entretenir

Malgré ce que l’on pourrait croire, les voitures électriques seraient en réalité plus onéreuses à entretenir par rapport aux thermiques.

Si vous vous êtes déjà rendu en concession pour chercher quelques informations à propos d’un modèle électrique, il y a de fortes chances pour que le vendeur vous ait expliqué à quel point ce type de véhicule est économique. Certes, une voiture zéro-émission est plus chère à l’achat, mais cet investissement serait vite amorti à l’usage, alors que le coût de ce dernier est nettement moins élevé que pour une voiture thermique. La recharge, surtout si elle est effectuée à la maison est en effet moins chère qu’un plein d’essence, tandis que l’entretient serait aussi plus économique. En effet, pas de vidange à prévoir, ni de pièces mécaniques à changer. Les pannes seraient également plus rares, et donc les passages au garage aussi. De quoi séduire les plus récalcitrants, finalement logiquement attirés par l’idée de réaliser d’importantes économies. Sauf que voilà, dans les faits, la réalité n’est pas si rose que ça, comme le souligne la société d’analyse We Predict.

En effet, l’entreprise s’est penchée sur les voitures électriques, et plus particulièrement sur leur entretien, qui serait donc bien moins onéreux que les véhicules essence et diesel standard. Sauf que voilà, c’est en réalité loin d’être le cas. Pire encore, les modèles zéro-émission coûteraient même plis cher à maintenir en bon état de marche, même si cette différence a tendance à s’estomper au fil des années. Selon We Predict, les voitures électriques coûtent en moyenne 2,3 fois plus cher à entretenir lors de trois premières années, un chiffre qui descend alors à 1,6 fois au cours de la première année. Cependant, les prix varient très largement en fonction des véhicules, notamment s’il s’agit de modèles haut de gamme ou généralistes. A titre d’exemple, l’entretien d’un Ford Mustang Mach-E coûte en moyenne 93 $ au bout de trois mois, contre 667 $ pour une Porsche Taycan, voire 834 $ pour un Jaguar I-Pace.

Plus de temps au garage

Mais alors, pourquoi est-ce si cher de faire entretenir et réparer une voiture électrique ? En réalité, cela s’explique par le fait que les problèmes sur ces véhicules sont généralement plus difficiles à diagnostiquer et à résoudre. En effet, les garagistes passeraient en moyenne 1,5 fois plus de temps à travailler sur ces modèles par rapport à des thermiques, tandis que la main d’oeuvre est 1,3 fois plus chère en moyenne. Selon le vice-président de We Predict, Renee Stephens, cette situation est tout à fait normale. Il souligne en effet qu’« il s’agit d’une industrie en plein lancement », et qu’il est compréhensible que les garagistes ne connaissent pas encore tous les soucis spécifiques aux véhicules électriques. Ceux-ci concernent notamment la recharge ainsi que les câblages, mais il s’avère que les roues ont également tendance à s’user plus vite, du fait du poids plus élevé. C’est d’ailleurs pour cela que Continental a lancé quelques mois plus tôt des pneus spécifiques pour les modèles zéro-émission.

A lire également sur Auto-Moto.com :

Voiture électrique : fonctionnement, avantages, problèmes

Future Alpine GTi électrique (2024) : que sait-on déjà à son sujet ?

Cupra UrbanRebel : toutes les infos sur la citadine électrique survoltée


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page