Technologie

La CNIL en appelle à votre culture pour dessiner les contours du futur, entre écologie et données


Régulièrement, le Linc, le Laboratoire d’innovation numérique de la Cnil, fait appel à la fiction, et plus particulièrement à la science-fiction, pour sonder le futur et accompagner ses recherches prospectives, comme si l’imaginaire débridé pouvait affiner l’analyse de ce qui adviendra bientôt. Ainsi, en parallèle de rapports sérieux, sont régulièrement publiés des cahiers thématiques.

Depuis quelques jours, la Cnil remet l’exercice sur le devant de la scène, avec une ambition : explorer de manière prospective les liens entre données et environnement.

En mai dernier, Régis Chatellier, le chargé d’études Prospectives de la Cnil, publiait déjà un post sur le site du Linc, intitulé Données et environnement, comment prévenir les marées noires du XXIe siècle. Cette fois-ci, dans la continuité, l’objectif est un peu différent et sera atteint en trois étapes.

La première consiste à récolter des sources : romans, essais, nouvelles, séries, films, etc. qui traitent ce sujet, et l’aborde de manière diverse et riche. Ces entrées doivent être saisies sur un Pad collaboratif, d’ici la mi-septembre. Il sera toujours possible d’en ajouter d’autres ultérieurement, mais elles ne seront alors pas forcément prises en compte dans le processus suivant.

Car la deuxième étape consistera essentiellement à consulter, trier et utiliser ces données pour dresser des thèmes utilisables, non pas pour dresser de grands portraits du monde de demain, mais plutôt des scènes du quotidien, qui mettront en lumière l’impact que les données et l’écologie pourront avoir et sous quelle forme.

A découvrir aussi en vidéo :

C’est dans le cadre de la troisième et dernière étape que seront créées ces histoires. A l’heure d’un « pass sanitaire », qui divise, il est ainsi possible d’imaginer un « pass CO2 », basé sur un quota d’émission octroyé individuellement pour une semaine, avec tout ce que cela peut impliquer dans le quotidien d’une personne si le forfait est dépassé, nous expliquait François Houste, responsable des stratégies digitales pour Plan.Net France, qui accompagne le Linc sur ce projet. C’est ce genre de moments qui seront imaginés par des acteurs sélectionnés dans différents domaines « civils », de la santé au transport, par exemple.

Ces histoires – il devrait y en avoir six en tout – seront publiées, en même temps que le rapport de la Cnil sur le même thème. La fiction nourrira alors également la réflexion des chercheurs de l’agence. Ces travaux devraient être disponibles en fin d’année.

Source : Post du blog du Linc


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page