Technologie

Google serait en train de développer un processeur pour les ordinateurs Chromebooks


Google serait-il en train de faire comme Apple et de concevoir ses propres processeurs pour tablettes et ordinateur portables ? C’est ce que des sources proches du constructeur auraient dévoilé à nos confrères de Nikkei Asia.
Google aurait pour objectif de proposer des processeurs pour les machines qui fonctionnent sous son système d’exploitation Chrome OS, ce qui lui permettrait de faire fonctionner de façon optimale le logiciel et le matériel, mais aussi de répondre à des besoins spécifiques.
Actuellement, Chrome OS est présent dans des machines de Dell, HP, Asus, Lenovo et Samsung. Google a aussi lancé son ordinateur portable Pixelbook et sa tablette Pixel Slate, mais les ventes n’ont pas été bonnes, selon les données d’IDC.  

Cette démarche est similaire à ce que fait actuellement Apple avec son SoC M1, présent dans les ordinateurs portables MacBook Air et MacBook Pro, et désormais dans les iPad Pro. D’autres acteurs importants de la tech développent également leurs propres puces, en particulier dans le domaine de l’intelligence artificielle : Tesla, Amazon et Facebook.

Un Soc Google ou Samsung dans le Pixel 6 ?

De son côté, Google utilise depuis 2016 des circuits maison pour l’intelligence artificielle dans ses centres de données et vient d’annoncer que son propre SoC, baptisé Tensor, va être utilisé dans ses nouveaux smartphones Pixel 6 et Pixel 6 Pro.
Cette puce a été développée en collaboration avec Samsung et pourrait être, selon le site néerlandais Galaxy Club, en réalité un SoC Exynos 9855. En effet, le Tensor et l’Exynos 9855 portent le même nom de code : Whitechapel. Difficile de savoir si le circuit a subi des modifications dans sa version pour Google.

A découvrir aussi en vidéo :

Est-ce que les puces destinées aux Chromebooks seront des versions modifiées de futures puces Samsung, ou des SoC totalement développés par Google ? Il est trop tôt pour le savoir, car il ne devraient pas sortir avant 2023.

Source : Nikkei Asia


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page