Femme

20 faits que vous ne saviez pas sur Billie Eilish

  • Son deuxième prénom est « Pirate »

    Billie Eilish, née Billie Eilish Pirate Baird O’Connell, est une chanteuse américaine née le 18 décembre 2001 en Californie. Elle s’est fait connaître sur les réseaux sociaux avec son titre « Ocean Eyes » et malgré son jeune âge, elle figure déjà parmi les musiciens les plus écoutés au monde.

    La chanteuse a grandi dans le quartier artistique de Highland Park et a été scolarisée à la maison. Elle a hérité, de lointains ancêtres, son origine irlandaise, écossaise et également scandinave.

    Son prénom Billie est un hommage à son grand-père maternel qui s’appelait William.

    Quant à son second prénom, Eilish, il vient d’un documentaire relatant l’histoire de deux jumelles siamoises irlandaises Katie et Eilish Holmes, dont l’opération qui les a séparé fut une totale réussite. C’est ce qui inspirera les parents de la jeune chanteuse.

    « Pirate » lui vient de son frère ainé Finneas, qui lui a donné ce surnom familier à l’âge de quatre ans et qui lui est resté.

  • Elle a commencé à chanter professionnellement à 8 ans 

    Un talent des plus précoces pour la jeune fille qui a fait ses études à la maison.

    Cependant  passionnée par le chant dès son plus jeune âge, c’est à huit ans qu’elle rejoint la Los Angeles Children’s Choir, une chorale pour enfants célèbre dans le monde entier, ce qui lui a permis d’apprendre les rudiment du chant et de faire ses premières vocalises. Elle y restera trois ans et y recevra une formation vocale professionnelle. 

    Elle n’avait que 11 ans quand elle a écrit sa première chanson, « Fingers Crossed », dont le thème sombre évoque une apocalypse de zombie. 

    Elle a déclaré dans une interview avec Vogue que rejoindre la chorale lui avait appris à chanter sans ruiner sa voix et c’est à cette période que la chanteuse s’est découvert une passion pour la danse et qu’elle commencera aussi à prendre ses premiers cours. 

  • Le talent court dans la famille 

    Ses parents Maggie Baird et Patrick O’Connell, sont tous les deux dans l’industrie du divertissement. 

     En effet, Billie Eilish est une enfant de la balle née dans le show-business. Ses parents, acteurs, musiciens et scénaristes, ont tous deux participés à de nombreux films et séries télévisées, Patrick O’Connell a notamment joué dans « Iron Man » et Maggie Bird est apparue dans l’adaptation cinématographique d’ « Eragon ». Elle a aussi prêté sa voix pour des doublages de plusieurs jeux vidéo.  

    Toute la famille O’Connell est aussi très musicale, les parents passionnés de musique élèvent Billie et son frère Finneas dans un environnement très créatif et stimulant. Les enfants grandissent dans l’amour de la musique, le père de Billie jouait du piano et du ukulélé, quant à sa mère, elle leur apprenait le solfège et écrit des chansons tout comme le frère de la star, qui a produit quelques chansons et a monté son propre groupe à l’adolescence. 

  • Sa mère est si fière 

    Lors d’une session « Carpool  Karaoke », Billie Eilish et l’animateur populaire James Corden se sont arrêtés dans la maison familiale de la chanteuse, le temps d’une interview et d’une petite visite à sa mère, Maggie Baird. 

    Pour Billie Eilish, rien n’a vraiment bougé depuis son énorme succès et son statut interplanétaire, elle préfère toujours habiter avec ses parents dans la maison qui l’a vu grandir et enregistrer son premier album «When We All Fall Asleep, Where Do We Go ? ».

    Quant à sa mère, elle ne s’attendait pas à ce que sa fille devienne une superstar de la musique américaine aussi rapidement, ni qu’elle connaitrait un succès aussi foudroyant. Pour l’ancienne actrice d’Hollywood, l’ascension de Billie vers la gloire est tout simplement incroyable. 

    Maggie Baird se rappelle comme si c’était hier lorsque Billie et son frère composaient des chansons et chantaient à tue-tête.

    Billie a même enregistré la bande originale du film James Bond dans sa chambre à Los Angeles, et en Janvier 2020, c’est la consécration pour la jeune chanteuse de 19 ans : elle est cinq fois lauréate d’un Grammy, et son frère Finneas, qui est aussi son collaborateur le plus précieux, a aussi obtenu un Grammy pour la production de la chanson et l’album de sa sœur « Bad Guy ».

    Billie Eilish est devenue l’une artiste avec le plus de reproductions musicales. Sa mère a vraiment de quoi être fière de sa petite fille, une véritable graine de star qui a bien poussé ! 

  • Son frère produit ses chansons 

    Son frère Finneas, son ainé de quatre ans, est également un musicien. Déjà actif dans l’industrie de la musique, Finneas est également un acteur connu notamment pour son rôle d’Alastair dans la série « Glee ». 

     En octobre 2015, Billie Eilish a enregistré la chanson de son frère «Ocean Eyes » et l’a téléchargé sur Sound Cloud, ce qui l’a rendu populaire. Une chanson que son frère avait écrite à l’origine pour son groupe, mais la jeune Billie qui était à l’époque âgée de quatorze ans, et était alors plutôt tournée vers la danse, a enregistré la chanson pour que son professeur de danse puisse y faire une chorégraphie pour sa classe. 

    Ce premier single devient viral en atteignant  87 millions d’écoutes et fait un carton plein sur Spotify, avec près de deux millions d’écoute en un temps record.  

    Finneas composera ensuite toutes les chansons de son premier album, « When We All Fall Asleep, Where Do We Go ? », en plus de le produire et de l’enregistrer dans sa chambre ! 

    Depuis lors, son complice de toujours, Finneas, écrit presque toutes ses chansons et se produit toujours avec elle lors de ses spectacles et concerts. Il avait promit de faire d’elle une star, « La plus grande pop star au monde », Finneas ne plaisantait apparemment pas !

    Un pari réussi bien au-delà des espérances de ce duo inséparable. 

  • Elle souffre du syndrome de Tourettes 

    Elle est atteinte du syndrome de la Tourette, qu’elle a appris à contrôler surtout en public. (Le syndrome Gille de la Tourette est une maladie neuropsychiatrie qui débute souvent avant l’âge de 18 ans et qui se caractérise par des tics moteurs et parfois des tics vocaux). 

    Elle a été diagnostiquée à l’âge de 11 ans, et avec le temps, Billie Eilish a appris à contrôler plus ou moins sa maladie.

    Lors d’une prise de parole pour une interview dans l’émission « Ellen show », elle expliquera qu’elle ne voulait pas parler de sa maladie et de ses tics auparavant car elle ne voulait pas que le syndrome la définisse. 

    Cependant, des vidéos compilées par des internautes sur les tics physiques de la chanteuse ont commencé à circuler. Ces compilations mises en ligne ont alors incité Billie Eilish à s’exprimer sur son trouble. Aussi, dans un post Instagram abordant le sujet, la jeune chanteuse a révélé qu’elle souffrait de ce syndrome depuis ses onze ans, l’année même où elle a commencé à écrire ses premières compositions, ajoutant qu’elle avait depuis accepté les tics comme faisant partie d’elle. Preuve que sa maladie est loin d’être un tabou pour elle, la jeune femme à la forte personnalité a même confié avoir trouvé ces vidéos drôles. 

  • Elle a aussi une synesthésie 

    La chanteuse souffrirait également de la synesthésie, qui est un trouble de la perception.  Cette maladie touche les fils neurosensoriels, celles et ceux qui en font état ont les sens bouleversés, associant en permanence des couleurs à des odeurs, des textures à des images. 

    La star émettrait spontanément des liens entre couleurs, formes géométriques et individus. Lors d’une interview avec Rolling Stone, la chanteuse a déclaré que tous ceux qu’elle connaît avaient leur propre couleur, forme et nombre dans sa tête. 

    « Pour tout ce que j’imagine, explique Billie Eilish, je sais déjà quelle couleur, quelle texture, quel jour de la semaine, quel nombre ou quelle forme y seront associé, et  je vois la musique. Elle m’apparaît à travers des formes, des couleurs, parfois des symboles, des lettres et des parfums ». 

  • Elle aime l’équitation 

    Outre sa passion pour la danse et l’écriture, Billie Eilish nourrit également un amour pour les animaux, notamment les chevaux. 

     Avant de se lancer dans la musique, elle a travaillé dans une écurie quand elle était plus jeune pendant environ deux ans, la jeune chanteuse travaillait dans des granges pour pouvoir financer ses cours d’équitation. Billie Eilish raconte qu’à l’époque, elle avait eu le cœur brisé car une autre élève du camp équestre avait monté sa jument préférée étant donné que Billie n’avais pas assez d’argent pour continuer ses leçons d’équitation. 

    Mais lorsque le succès est arrivée, la chanteuse est retournée à ses premiers amours. Elle monte de nouveau à cheval, dès que son emploi du temps le lui permet !

    Pour la chanteuse, les chevaux ont le don de préserver sa santé mentale, elle affirme que l’équitation est réellement thérapeutique, comme elle l’a confié à Elle Magazine. 

    Elle a récemment collaboré avec Urban Outfitters pour faire un don à Red Bucket Equine Rescue, une organisation qui réhabilite et sauve des chevaux. 

  • Elle vit une vie sobre, malgré ses paroles 

    Grande adepte du régime vegan, Billie Eilish qui était déjà à la base végétarienne, deviendra  ensuite carrément végétalienne en 2014. Elle décide de ne plus inclure de produits d’origine animale dans son alimentation, un parti pris que la star assume avec force et conviction, notamment sur les réseaux sociaux. 

     La chanteuse est également sobre, elle ne touche guère à l’alcool ni à d’autres substances hasardeuses, quant à la cigarette, très peu pour elle. 

    Contrairement à d’autres stars qui ont plongé et luttent encore contre le terrible fléau de la toxicomanie, Billie Eilish est déterminée à emprunter un chemin différent.

    La jeune pop star prône l’abstinence. C’est un sujet qu’elle explore dans la chanson « Xanny », une référence au Xanax, un médicament utilisé pour traiter l’anxiété et couramment utilisé à des fins récréatives. Elle met en garde et insite les jeunes à la prudence. 

    Ni son statut de superstar américaine ni même les phases sombres qu’elle a déjà traversée n’auront fait basculer la jeune chanteuse vers le coté sombre. De quoi soulager et rassurer ses millions de fans. 

  • Elle est fan de « The Office » 

    Lorsqu’elle ne part pas en tournée, Billie Eilish aime se reposer chez elle, et se détendre en regardant des séries.

    C’est une vraie mordue de séries télévisées et contrairement à son univers musical plutôt sombre et glauque, la chanteuse apprécie tout particulièrement la fameuse série « The Office ». Elle est complètement accro à la version américaine, qu’elle a regardée pas moins de douze fois ! 

    Elle a même utilisé des répliques et des extraits de l’épisode de la saison 7 intitulé « Threat Level Midnight » pour sa chanson « My Strange Addiction », laissant entendre qu’elle est une fan inconditionnelle de la série ! 

    Pour la chanteuse, cette série lui permet de découvrir le monde réel. « C’est la vie de gens les plus normaux possible, et j’aime ça », a-t-elle ajouté. 

  • C’est une vraie fan 

    Si la star est connue pour être très empathique avec ses fans, ce n’est pas sans raison. Elle fut elle-même une fan inconditionnelle et transie de Justin Bieber, une « Belieber ». Elle nourrissait une réelle passion pour le chanteur, elle a été amoureuse de l’artiste vers ses douze ans, à tel point qu’elle pensait ne jamais pouvoir aimer un autre homme ! 

    Aujourd’hui, c’est Justin Bieber lui-même, qui demande à travailler avec elle. Lors de leur première rencontre fortuite, au festival Coachella, c’est une Billie Eilish méconnaissable et submergée par une avalanche d’émotions, qui se précipitera dans les bras du célèbre chanteur, comme une adolescente qui rencontre la star qu’elle adule depuis de nombreuses années. Elle se transforme l’espace d’un instant en une véritable « Belieber » version midinette, elle, la mégastar et nouvelle icône planétaire. 

    Désormais très proches, les deux stars ont collaboré ensemble et sont amis aussi bien dans la vraie vie que sur Instagram. Une véritable consécration ! 

  • Elle continue de battre des records 

    Après le succès viral, de la fameuse première chanson « Oceans Eyes », qu’elle a enregistrée avec son frère Finneas et mis sur SoundClound, son premier EP, « Don’t Smile at Me », sort en 2017. Son titre « Bored » figurera même sur la bande originale de la série « 13 Reasons Why », très populaire chez les adolescents. 

    La suite, on la connait, son premier album sorti en mars 2019, « When We Fall Asleep, Where Do We Go ? »,  a fait d’elle la première artiste née dans les années 2000 à avoir un album numéro un aux États-Unis, d’après CNN. 

    Billie Eilish est non seulement la plus jeune artiste féminine à avoir eu un album numéro 1 au Royaume-Uni, mais elle est également la première artiste féminine à remporter les Grammy Awards des catégories majeures. Et ce n’est pas tout, c’est l’unique femme à avoir inscrit quatorze chansons au sein du Top 100 du magazine Billboard, qui la sacrera d’ailleurs « Femme de l’année ». 

    Un joli Palmarès pour l’artiste, qui a écrit sa toute première chanson à l’âge de quatre ans. Il ne fait aucun doute que la jeune artiste consacrée à l’échelle internationale continuera encore à briller sur scène et à mettre des étoiles plein les yeux de ses fans. 

    Sans compter qu’il lui reste encore de nombreux records à battre !

  • Elle est ouverte sur ses influences 

    Concernant les influences musicales et ses inspirations, le champ d’horizon est large. En effet, la jeune star californienne ne se cantonne pas à un ou deux artistes,  Billie Eilish cite la chanteuse à la voix évanescente et au mood mélancolique rétro, Lana Del Rey, comme l’une de ses influences musicales majeures, mais aussi la voix cristalline de la chanteuse norvégienne Aurora, et MARINA and the Diamonds et Amy Winehouse sont autant de muses inspirantes pour la jeune chanteuse. 

    La chanteuse a également  attribué aux légendaires « Beatles » sa façon d’écrire,  et elle grandira en écoutant de la musique diversifiée comme Green Day, Avril Lavigne et évidemment, Justin Biber. Des influences clés pour la star. 

    Lorsqu’elle commencera à écrire ses propres chansons, elle est aussi inspirée par de nombreux artistes du hip-hop et du R&B comme Drake, Miguel et Earl Sweatshirt, sans oublier ses petits préférés Tyler The Creator et Childish Gambino. 

    Cependant, la star n’oublie pas de citer son premier modèle et exemple : son frère Finneas, qui est déjà musicien dans un groupe. 

    Mais que l’on ne se fourvoie pas, si la star s’imprègne de tous ces artistes, elle a souhaité mélangé toutes ses influences et tous les artistes qui l’ont inspirée pour livrer quelque chose d’unique qui n’appartient qu’à elle, un style musical original, un mélange de hip hop et d’électro, mâtiné de pop macabre, définitivement, l’iconique Billie Eilish ne ressemble qu’à elle-même. 

  • Cette collaboration créative a pris 8 mois pour se terminer 

    En 2019, Billie Eilish a fait équipe avec l’artiste japonais controversé Takashi Murakami. Le célèbre artiste et plasticien a réalisé le clip animé de sa chanson ” « You Should See in a Crown », un clip inspiré de la culture manga et qui met en scène l’avatar animé de Billie Eilish. 

     Dans un communiqué, Murakami a expliqué le processus créatif qui lui aura pris huit mois. 

    Il a également conçu toute une édition d’articles dérivés, dont une figurine de l’avatar de Billie Eilish, en vente en édition limitée. Avec cette nouvelle collaboration, la chanteuse américaine affirme une fois de plus son statut d’artiste singulière croisant l’art, la musique et la pop culture. 

    Billie Eilish a avoué qu’elle était fan de l’artiste créatif japonais, et ce, depuis son enfance. «J’écrivais des chansons dans la chambre, puis je m’endormais au sol, sur des coussins de Takashi Murakami, que j’adore.»  

  • Ne lui dites pas de sourire 

    Si vous ne l’avez pas remarqué, il peut être assez rare de trouver une photo avec Billie souriant, sauf  lorsqu’elle rit dans une interview. Mais ne vous attendez pas à voir un sourire venant d’elle lors d’une séance photo ou autre.  

    L’album « Don’t Smile at Me », doit son nom au fait que Billie Eilish déteste quand les gens lui sourient car elle se sent obligée de sourire en retour, ce qui la ferait se sentir faible et impuissante, un peu comme une enfant. 

    C’est pour cette raison que Billie Eilish préfère ne jamais sourire, n’en déplaise à ses détracteurs. m

    Malgré son succès et son statut de star interplanétaire, la jeune chanteuse refuse de se soumettre aux exigences sociétales et ne sourit guère plus sur ses photos qu’au début de sa carrière, ne voulant surtout pas changer sa personnalité pour qui que ce soit. Pour Billie Eilish, ce sera donc sans risettes ! 

  •  Une voix unique qui l’a rendue célèbre 

    Les critiques adorent le son distinctif de Billie Eilish. Décrivant son style vocal unique comme « éthéré », « chuchoté » et une « voix rauque et brouillonne» qu’elle peut d’ailleurs éclaircir et moduler à la demande. Les admirateurs d’Eilish incluent Demi Lovato, Elton John et Britney Spears. 

    A l’instar d’une chanteuse comme Lorde, Billie Eilish possède un timbre de voix vaporeux,  plaçant un murmurant vibrato dans un mezzo soprano, le tout saupoudré de chuchotements entêtants et lancinants comme dans une comptine pour enfants, qui ferait un peu peur tout de même. 

  • Un style affirmé 

    La chanteuse s’exprime souvent au sujet de la pression ressentie par les femmes en termes de diktats et standards de beauté irréalistes de la société. Elle a révélé que si elle portait des vêtements amples, c’est pour que les gens ne puissent pas la juger ou la sexualiser. 

    À l’occasion d’une campagne publicitaire pour Calvin Klein, dont elle est également ambassadrice, la jeune artiste a déclaré : “Je souhaite que jamais le monde ne sache tout de moi et c’est pour ça que je porte de grands vêtements amples, personne ne peut donner son opinion parce que personne n’a vu ce qu’il y a en dessous ! » 

     Son style streetstyle bien à elle et non conventionnel, est directement inspiré du vestiaire des rappeurs du début des années 2000 : manteaux oversize, hoodies à gogo, baskets extravagantes et survêtements XXL de luxe monogrammés, ensembles de créateurs Louis Vitton, Gucci ou encore Chanel, cagoules, cheveux couleur pop, la star aime aussi les accessoires à foison, elle aime se cacher derrière une accumulation de chaines et des bijoux bling bling et imposants.  

    Si Billie Eilish a adopté ce style si cool et si controversé, c’est donc surtout pour éviter les jugements sur son physique et se protéger des regards des autres, pas toujours bienveillants. 

  • Sa carrière de danseuse a provoqué une spirale descendante 

    Lors d’une interview accordée au magazine « Rolling Stones », la chanteuse s’est confiée à propos de sa dysmorphophobie et d’une précédente dépression suite à une fracture de la hanche à l’âge de 13 ans, alors qu’elle s’entrainait durant son cours de danse.

    Une vilaine fracture qui a stoppé net la jeune Billie Eilish dans son élan, elle qui se destinait alors à faire une carrière de danseuse. Mais elle ne pourra pas aller plus loin, cet épisode lui laissera une séquelle physique, mais aussi un sentiment de frustration et une profonde amertume. 

     Billie Eilish a souffert de dépression pendant de nombreuses années et aujourd’hui encore, même si elle a réussi à la surmonter, il arrive à la jeune star de traverser des épisodes dépressifs malgré son immense succès et emploi du temps surchargé.  

    Une jeune fille tourmentée, loin d’être superficielle mais paradoxalement pas si loin des autres jeunes de son âge finalement.

    Toujours à cœur d’assumer ce qu’elle est, et d’être le plus transparente pour ses milliers de «followers»,  elle a même avoué avoir voulu se faire du mal en se punissant à travers des pulsions d’automutilation. La jeune fille fragile a dû suivre une thérapie pour surmonter son coté sombre.  

    Billie Eilish prend régulièrement la parole pour sensibiliser les gens sur le thème de la santé mentale, elle n’hésite pas également à participer à des campagnes de prévention contre le suicide. 

  • Elle a peur du noir 

    La chanteuse avoue qu’elle a certaines peurs irrationnelles comme l’atavique peur du noir. Elle aurait également peur de son garage la nuit ou encore de ce qui se cacherait sous son lit et sous son canapé ! 

    Billie Eilish est une vraie fan de films d’horreur. Elle en visionnait beaucoup, notamment  « The Babadook », un film d’horreur australien de 2014, ou encore « American Horror Story » et « The Walking Dead ». 

    Mais elle a arrêté de regarder ce genre cinématographique lorsqu’elle a commencé à faire des cauchemars incessants.

    Elle est aussi victime de la fameuse et étrange paralysie du sommeil, et ce depuis son enfance, c’est pour cette raison que la star n’hésite pas à se réfugier chez ses parents et à veiller avec eux dans leur chambre comme lorsqu’elle était petite fille ! 

  • « Quand nous nous endormons » parle de ses peurs 

    A l’occasion de la sortie de son premier album studio «When We All Fall Asleep, Where Do We Go?»  Billy Eilish a d’abord parlé de ses terreurs nocturnes. Dans une interview avec Apple Music, elle a déclaré que l’album était complètement rempli de ses cauchemars: « L’album est essentiellement ce qui se passe lorsque vous vous endormez. Pour moi, dans chaque chanson de l’album, il y a une paralysie du sommeil. Il y a des terreurs nocturnes, des cauchemars, des rêves lucides. Tout ce qui n’a pas d’explication. » 
    Selon la chanteuse, beaucoup de ses chansons sont issues de ces expériences, car les problèmes de sommeil continuent d’affecter sa vie. 
    Mais le pire pour elle, ce sont les attaques répétées lors de paralysie du sommeil et de cauchemars, des monstres dans sa chambre. Un phénomène assez effrayant, ou du moins troublant et dérangeant que ceux qui ont déjà expérimenté ne peuvent guère nier. 
    C’est ce sentiment d’impuissance face à ses  terreurs nocturnes, poussé à son paroxysme que la chanteuse a voulu transmettre à travers la chanson très sombre « Bury a Friend ». 




  • Source link

    Afficher plus

    Articles similaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bouton retour en haut de la page