Crypto

Salvador : Bitcoin loin de faire l’unanimité

Le 7 septembre prochain, le Bitcoin deviendra pour la première fois monnaie officielle d’un pays. Dans le pays du Salvador, cette annonce est encore loin de faire l’unanimité. Comme en témoignent les manifestations qui se déroulent depuis plusieurs jours dans les rues de San Salvador, la capitale du pays aux plus de 6 millions d’habitants.

Bitcoin, monnaie officielle du Salvador : Quelles implications ?

Le 7 septembre prochain marquera le début d’une nouvelle ère pour les monnaies numériques. Ici, il est important de dégager deux types d’implications. Pour les habitants du Salvador mais aussi pour les observateurs et les acteurs cryptos du monde entier.

De manière très concrète, pour le pays d’Amérique centrale, l’adoption du Bitcoin comme monnaie officielle aura des implications directes pour les commerçants. Ceux-ci ne pourront alors plus refuser les paiements en BTC. Du côté des habitants, ce nouveau statut du Bitcoin permettra par ailleurs le paiement de biens et services mais aussi le règlement de taxes ou de l’impôt en devises numériques.

L’annonce de la promotion du Bitcoin comme monnaie officielle a également eu un impact sur la notation du Salvador par l’agence Moody’s. Cette dernière ayant retenu l’annonce comme un critère de “mauvaise gouvernance”. Un avis également partagé par le Fonds monétaire international (FMI) qui mettait en alerte le mois dernier sur “les risques d’élever une cryptomonnaie, souvent pointée du doigt pour son utilisation par les criminels, au même rang que le dollar”.

Pour les acteurs du monde entier, cette promulgation du BTC comme monnaie officielle d’un pays est à minima intrigante. Si le dispositif venait à connaître le succès, les implications directes pourraient être importantes. A commencer par la crédibilisation des monnaies numériques comme outil de stabilisation d’un système monétaire.

Quand l’Euphorie laisse place au Scepticisme

En juin dernier, lorsque le président du pays annonçait vouloir faire du Salvador le premier pays au monde à reconnaître le Bitcoin comme monnaie officielle, l’enthousiasme semblait dominer. Un enthousiasme partagé par la population mais aussi alimenté par la curiosité des banques.

Il faut dire que sur le papier, le Salvador semble disposer de nombreux arguments qui plaident en faveur de l’adoption du Bitcoin comme monnaie d’état. Premièrement, son chef d’état mettait en avant le fait que le pays n’était pas à son coup d’essai en ce qui concerne la promotion d’une nouvelle monnaie officielle. Le Salvador a en effet adopté le dollar US en 2001. Une monnaie qui est d’ailleurs actuellement la seule monnaie officielle du pays. Mais si le pays faisait figure de candidat tout trouvé c’est surtout parce que l’économie locale dépend en grande partie des transferts d’argent de la diaspora installée à l’étranger. Des transferts réputés bien plus faciles et moins onéreux lorsqu’ils sont effectués par le biais d’une monnaie numérique.

Nayib Bukele, président de la république depuis 2019 aime aussi à rappeler qu’environ 70 % de la population est encore exclue du système bancaire et ne dispose pas d’accès au crédit. La promulgation du BTC comme nouvelle monnaie officielle est donc censée apporter une réponse à cette épineuse problématique.

Mais à mesure de l’approche de la date fatidique, il semblerait que l’opinion publique doute de plus en plus de cette réforme. Un doute suffisamment présent pour être à l’origine de manifestations anti Bitcoin dans le coeur de San Salvador. Un scepticisme alimenté par certains faits. Comme la remise en cause des coûts de transfert soit disant plus faible en passant par le Bitcoin.

Bitcoin au Salvador : La Crainte de la Volatilité

Bitcoin au Salvador : La Crainte de la Volatilité Si la mesure devait initialement permettre aux plus démunis d’accéder à des solutions de paiement, la réalité du terrain semble être bien différente. En effet, le déploiement du Bitcoin a l’échelle nationale devrait s’accompagner d’un déploiement logistique important. Notamment en ce qui concerne l’accès à internet. Des infrastructures qui semblent aujourd’hui trop peu adaptées à ce déploiement et bien en retard par rapport au calendrier souhaité.

La population semble aussi redouter la baisse du pouvoir d’achat associée à la forte volatilité de la monnaie numérique. Le paiement de salaires ou des retraites en BTC pourrait alors inquiéter et renforcer l’incertitude. Une incertitude déjà marquée historiquement par la forte inflation que connaissent les économies d’Amérique centrale.

Doit-on Attendre un Impact sur le cours du Bitcoin ?

Pour certains observateurs, une telle mesure pourrait jouer à terme le rôle de catalyseur du Bitcoin. En effet, si l’utilisation venait à terme à se généraliser à un grand nombre de pays, la volatilité autour du Bitcoin pourrait alors se dissiper fortement. Le cours du Bitcoin pourrait ainsi se stabiliser.

Dans le cas du Salvador, les experts estiment que l’entrée en vigueur n’aura que des effets modérés sur le cours de la plus célèbre cryptomonnaie. De plus, difficile de dire dans quelles mesures cette annonce n’a pas déjà impacté le cours de l’actif. Eléments de réponse dans moins de 5 jours !


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page