People

Lewis Hamilton écoeuré par une affaire de WC avant un Grand Prix : “Ça me hantera toute ma vie…”


Et, visiblement, la bombe en question a réellement affecté Lewis ! Le septuple champion du monde de F1 (et champion du monde en titre) a fini la course en troisième position, derrière George Russell (2e) et le vainqueur Max Verstappen. Le Grand Prix de Belgique avait d’abord été retardé à cause de la pluie qui s’est déversée sur le circuit et mettait les pilotes en danger. La course a été interrompue après seulement deux tours, que les coureurs ont réalisé derrière une voiture de sécurité.

Ainsi, Lewis Hamilton a perdu de son avance en tête du classement des pilotes. L’athlète guéri de la Covid-19 et récemment vu à Paris pour le défilé Haute Couture de Balenciaga n’a que trois points d’avance sur le deuxième, Max Verstappen.

Cette saison, Lewis Hamilton tentera de dépasser Michael Schumacher en remportant son huitième titre de champion du monde de F1.

La saison précédente avait été marquée par le grave accident de Romain Grosjean, contraint à la retraite après sa collision au Grand Prix du Bahreïn. “Quand on monte dans la voiture, on sait qu’on prend des risques et je connais la part de danger inhérent à ce sport. C’était terrifiant ! Je ne sais pas ce qu’il en reste mais je suis heureux que le halo [l’arceau surplombant le cockpit des F1 pour protéger la tête des pilotes, NDLR] ait fonctionné. Romain aurait pu se faire couper la tête ! Ca nous rappelle à tous et à ceux qui nous regardent que c’est un sport dangereux. Quand on prend la piste, on joue avec ces limites. Il faut respecter cela“, avait réagi Hamilton après la frayeur.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page