Femme

la tendance chaussures que l’on verra partout cet automne

Alors que les modeuses posent le pied sur le starting-block prêtes à fouler le macadam dès le coup d’envoi de la Fashion Week, une paire de chaussures attire leur attention. Et c’est en dignes héritiers des Derbies et des Richelieu, que les mocassins tirent finalement leur épingle du jeu.

Des souliers emblématiques dérobés aux hommes, dont les prémices remontent pourtant à plus de 5 500 ans. Mais que leurs origines soient prêtées au peuple amérindien des Algonquins, ou aux arméniens, les mocassins conservent un charme suranné qui leur est propre. Et bien qu’à leurs débuts ces chaussures plates, dépourvues de lacets symbolisent l’appartenance à une communauté, elles revendiquent à présent leur port aux pieds des modeuses qui courent les défilés, mais pas seulement.

Les mocassins : la tendance chaussures qui fera sa rentrée des classes

Flasback en 1926, Wildsmith Shoes, un bottier Anglais passe une commande particulière pour un certain Georges V afin de concevoir une chaussure d’intérieur, à la hauteur de l’élégance royale. Dès lors, la mode du mocassin se repend, et donne son nom au fameu Wildsmith Loafer. Son ADN ? Une semelle plastron de maintien, et un cuir résistant qui l’habille de la tête aux pieds. Et il n’en fallait pas moins pour que les étudiants emboîtent le pas à la tendance chaussures, en ajoutant une pièce d’un penny sous le plastron de leurs mocassins. Dès lors, le Penny Loafer né.

S’en suivent les années 1930, pendant lesquelles le bottier norvégien Nils Gregoriusson Tveranger lance sa propre version de mocassins en s’inspirant des chaussures portées par les Iroquois. Deux décennies plus tard, les mocassins à glands apparaissent, de même que les mocassins à mors sous la houlette de Gucci. De quoi faire concurrence aux Derbies et aux Richelieu qui avaient jusque-là la cote. En 1960, c’est au tour du mocassin à picots de faire son entrée en scène, en se démarquant par une semelle crantée permettant d’éviter que le pied glisse sur les pédales.

Comment porter les mocassins ?

Avec un jeans en priorité, pour jouer la carte de la valeur sûre. Mais pour les ferventes admiratrices de mode, il est recommandé de s’extirper des sentiers battus en associant les mocassins avec un tailleur légèrement ample. Le tout, en laissant fièrement dépasser le bout de la chemise et ses manches, pour un effet maximal. Quant aux vestes et manteaux longs, ils sont assurément les meilleurs alliés des mocassins, puisqu’ils soulignent leur aspect mondain. Ainsi, dans les grandes lignes, on pense à l’incontesté trench-coat, à la Saharienne oversized, mais aussi au fameux caban. Qui qu’il en soit, la balle est dans votre camp.

À lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page