Sports

Griezmann, un transfert bouclé à 23h59 !

Si Antoine Griezmann effectue bel et bien son retour à l’Atletico Madrid, deux ans après son départ pour le FC Barcelone, il s’en est fallu de quelques secondes…

C’est le gros coup surprise de cette dernière journée de mercato estival. Alors que le Barça semblait avoir abandonné l’idée de se séparer d’Antoine Griezmann, et ce d’autant plus depuis le départ de Lionel Messi, les dirigeants barcelonais ont finalement trouvé un accord avec l’Atletico Madrid permettant le retour du champion du monde tricolore chez les Colchoneros. Les deux clubs n’avaient pourtant pas su s’entendre, au mois de juillet, lorsqu’il avait été question d’un échange entre Antoine Griezmann et Saul Niguez.

 

Les Blaugrana sont pourtant revenus à la charge, lundi, à la veille de la clôture du marché des transferts en proposant, cette fois, un échange contre Joao Felix. Si les champions d’Espagne ont balayé d’un revers de la main la proposition barcelonaise, la machine était enclenchée et les deux parties se sont finalement accordées sur un prêt payant d’un an (plus une deuxième année en option) assorti d’une option d’achat fixée à 40 millions d’euros. Deux ans après avoir déboursé quelque 130 millions d’euros pour s’attacher les services du Mâconnais, le club catalan n’a donc pas hésité à brader son n°7 pour faire partir le plus gros salaire du club.

Le Barça a trouvé son remplaçant

Malgré les efforts consentis par le Barça, le retour d’Antoine Griezmann à l’Atletico Madrid a pourtant bien failli ne jamais se faire. Car pour pouvoir faire revenir le Français, les Colchoneros devaient au préalable boucler le départ de Saul Niguez à Chelsea. Un transfert dans les tuyaux depuis plusieurs semaines mais qui s’est finalement concrétisé dans les toutes dernières minutes du mercato, juste à temps pour permettre aux deux parties de finaliser l’opération Griezmann. Si Mundo Deportivo affirmait que la Ligue espagnole avait accordé quelques minutes supplémentaires aux deux clubs pour envoyer tous les papiers nécessaires, la Liga assure que tout s’est fait à temps, le journaliste Fabrizio Romano expliquant que les documents du contrat avaient été envoyés à 23h59, soit une minute avant la deadline.

Le flou a néanmoins régné de longues minutes et alors qu’un vent de pessimisme soufflait en Catalogne, le prêt de Saul Niguez a finalement été officialisé à 00h45 et celui d’Antoine Griezmann à 01h22. Et il a fallu attendre jusqu’à 3h34 pour que le Barça annonce pour finir l’arrivée de Luuk de Jong, le Néerlandais devant compenser le départ du Tricolore.

Lire aussi :Griezmann de retour à l’Atlético !Griezmann, le coup de théâtre !Fantomatique, Griezmann se fait huer !


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page