Politiques

marche blanche contre les règlements de comptes, Emmanuel Macron attendu mercredi


Publié

Durée de la vidéo : 2 min.

Marseille : marche blanche contre les règlements de comptes, Emmanuel Macron attendu le lendemain
France 3

Article rédigé par

France 3 Provence-Alpes, J.Hessas, A.Poitevin, P.Hervé, G.Daret

France 3


France Télévisions

Une marche blanche est organisée dans la soirée du mardi 31 août à Marseille pour dénoncer les règlements de comptes. Le président de la République, Emmanuel Macron, se rendra dans la cite phocéenne dès le lendemain, et ce durant trois jours. 

Amine Kessaci, 17 ans et jeune bachelier, souhaite lancer un appel contre la violence, qui a tué son frère lors d’un règlement de comptes, et pour changer les mentalités. “On n’est pas des monstres, et on n’est pas les voyous que les gens pensent que nous sommes”, confie le jeune homme, président de l’association Conscience, qui souhaite “avoir un avenir plus juste“. Après avoir vécu plusieurs années dans les quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône), il souhaiterait aujourd’hui que la confiance revienne. “Je rêve d’un jour où j’entends un jour un policier appeler les jeunes par leur prénom dans les quartiers”, déclare Amine. 

Le jeune homme organise, dans la soirée du mardi 31 août, une marche blanche en hommage à son frère, et à toutes les personnes victimes de la violence. Il espère rencontrer Emmanuel Macron, qui sera en visite durant trois jours à Marseille, à compter du mercredi 1er septembre. Le président promet un plan de rénovation inédit de la ville. “Un plan multisectoriel”, selon le journaliste Guillaume Daret, présent dans la cite phocéenne. Il devrait concerner à la fois la sécurité, avec des annonces attendues sur les équipements et les effectifs policiers, mais aussi le logement, les transports et l’éducation. “Plusieurs centaines de millions d’euros” pourraient être mis sur la table pour la rénovation des écoles marseillaises. 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page