Technologie

comment bien choisir son PC portable

Choisir son PC portable, c’est un vrai parcours du combattant. Et peu importe le moment de l’année, même si la rentrée est bien souvent la période choisie pour se rééquiper. Les enseignes et les constructeurs multiplient les offres alléchantes, les packs combinant la machine, une imprimante voire une suite bureautique, pour un prix défiant toute concurrence. Sans parler des promos éclairs, des ventes flash… Pas de panique, 01net.com est là pour vous aider.

Comme nous testons de nombreux PC portables tout au long de l’année, nous allons pouvoir vous prodiguer quelques bons conseils pour mieux vous y retrouver et les illustrer avec quelques exemples concrets de références.

Les différents types de PC portables

Dans un premier temps, nous allons distinguer les trois grands types d’ordinateurs : les ultraportables, les hybrides et les classiques.

Les ultraportables sont comme leur nom l’indique, nomades, fins, légers et parfois très élégants. On en trouve un peu à tous les prix, avec des finitions métalliques ou en plastique réussies. Vous pouvez trouver des informations supplémentaires dans notre guide d’achat consacré à ce type d’appareils.

Les hybrides pourraient aussi être qualifiés d’ultraportables pour certains, car ils sont généralement équipés d’un écran 13,3 voire 14 pouces. Mais il y en a de grande taille également. Leur dalle est toujours tactile, peut pivoter autour du clavier ou se détacher de ce dernier. Nous estimons que les plus grands des iPad Pro, voire les tablettes Surface de Microsoft, entrent aussi dans cette catégorie.

Les classiques sont les PC portables historiques, avec des écrans de 15 à 17 pouces. Plus traditionnels, plus massifs ils restent plus transportables que véritablement nomades. Là encore, le prix sur l’étiquette fait souvent le grand écart entre « très abordable » et « hors de prix ».

Quel PC portable pour quel usage ?

Rendons-nous à l’évidence : de nos jours, il est bien difficile de faire coller un usage à un format. Toutefois, il est clair que les machines ultra puissantes et massives sont plus taillées pour le gaming et le montage vidéo que le frêle ordinateur ultraportable 13,3 pouces. Mais il faut se méfier des apparences !  Essayons de débroussailler le terrain.

Votre truc, c’est la bureautique ou le visionnage de vidéo et vous êtes plutôt nomade ? Optez pour un PC 13 ou 14 pouces, qu’il soit classique, hybride ou ultraportable. Parmi les ténors de l’ultra portabilité, lorgnez du côté du très connu Dell XPS 13, qui a fait ses preuves. Vous pouvez aussi regarder du côté de chez Huawei et de son MateBook X Pro. Plus abordable, le Dell Inspiron 14 est aussi un monstre de polyvalence pour le quotidien.

Achetez ici le PC portable Dell XPS 13

Vous êtes plus Mac ? Apple propose une nouvelle version de son MacBook Air, doté du processeur M1 conçu par le constructeur. Si vous cherchez une machine à la pomme à utiliser partout, tout le temps pour le tout-venant, c’est lui qu’il vous faut.

Lenovo 9i 14 : cet ultraportable bénéficie d’un superbe écran tactile 14 pouces 4K. Il se révèle également puissant grâce à son processeur Core i7 et à ses 16 Go de mémoire vive et à son SSD de 1 To. Prix : 2500 euros.
→ Lire notre test du Lenovo 9i 14

Dell Inspiron 14 Série 7000 : le 14 pouces vraiment soigné et polyvalent signé Dell, qui propose un très bon rapport performance-prix. Il est désormais proposé avec des processeurs Core de 11ème génération. Prix : 1119 euros.
→ Lire notre test du Dell Inspiron 14 Série 7000

Microsoft Surface Pro 7 : Cette septième génération connait de belles évolutions. Un bon choix si vous recherchez une tablette/PC sous Windows 10, et bientôt sous Windows 11. Prix : à partir de 739 euros.
→ Lire notre test de la Surface Pro 7 de Microsoft

Apple MacBook Air M1 : Plus performant, plus autonome et totalement silencieux, cette version de l’ultraportable d’Apple avec le processeur M1 est une vraie réussite. Prix : 1399 euros.
→ Lire notre test du MacBook Air M1 d’Apple

Attention toutefois à ne pas choisir un PC dont l’écran affiche de la 4K car sur les petites dalles (13 ou 14 pouces), cela devient vite illisible à moins de grossir l’interface de Windows… ce qui n’est pas toujours bien supporté par les applis.
En ce qui concerne le poids, sachez que, pour nous, un ultra ou un hybride nomade ne doit pas excéder 2 kilos, chargeur non compris. Son épaisseur, elle, doit se maintenir sous la barre des 2 cm afin de pouvoir le glisser aisément dans une mallette.

Voyez plus grand pour la création et le gaming

Vous voulez des chevaux sous le capot et un bon confort d’affichage pour monter, créer ou produire. Là, c’est 15,6 ou 17,3 pouces obligatoirement. On parle donc de PC portables classiques. Notons que certains ultraportables disposent également de processeurs puissants, par exemple le Core i7 d’Intel ou le Ryzen 7 d’AMD, mais sont limités par la taille de leurs écrans.

Dans la famille PC, mieux vaut ici privilégier des machines professionnelles. On en trouve des grosses quantités chez HP, Lenovo ou encore Dell. Elles sont facilement identifiables et généralement rangées dans la section du site appropriée.

A lire aussi – Top 5 : les meilleurs PC ultraportables du moment

Quant à la définition de l’écran, elle demeure à votre discrétion. Dalle mate ou brillante, Full HD, Retina ou 4K, c’est selon vos besoins, envies et budget. Pensez tout de même à regarder s’il y a une certification colorimétrique reconnue (DCI-P3, Adobe RGB, Pantone, etc.) pour ne pas avoir de mauvaises surprises à l’impression ou sur le visionnage d’une séquence vidéo sur une dalle calibrée.

De plus en plus de modèles de PC de jeu, de production et même des ultraportables profitent d’écrans calibrés en usine, les constructeurs ont enfin compris que les chevaux seuls ne suffisaient plus à combler les envies et exigences des utilisateurs actuels.

Apple MacBook Pro 13 M1 : pour les amoureux de la pomme qui veulent de la puissance et un ordinateur compact, c’est le Pro 13 qu’il vous faut. Et le modèle avec processeur M1 offre le plein de puissance et d’endurance.
→ Lire notre test de l’Apple MacBook Pro 13 M1

Apple MacBook Pro 16 : l’outil de création ultime pour tous ceux qui travaillent dans l’univers macOS en semi-mobilité. Doté d’un grand écran de 16 pouces. Prix : 2699 euros.
→ Lire notre test de l’Apple MacBook Pro 16

Huawei MateBook X Pro 2021 : ce séduit avant tout grâce à son superbe écran et son confort général d’utilisation. Il s’inspire clairement du MacBook Pro d’Apple et n’a pas à rougir de son modèle. Prix : 1399 euros.
→ Lire notre fiche du Huawei MateBook X Pro 2021

Pour le gaming, enfin, comme pour le montage ou la création, partez sur du 15,6 ou 17,3 pouces. Certaines marques ont bien essayé de faire des ordinateurs 13 ou 14 pouces pour le jeu, mais devant le peu de succès rencontré, elles sont vite revenues aux fondamentaux.
Pour le jeu, c’est également le circuit graphique, par exemple les GeForce RTX de Nvidia, qui va faire la différence dans la rapidité d’affichage de vos jeux préférés. Et peu importe la taille de l’écran, la définition reine est le Full HD. Mais plus vous la prenez avec un taux de rafraîchissement élevé, meilleure sera la fluidité. Les valeurs actuelles oscillent entre 120, 144, 240 et même 300 Hz pour vous procurer la meilleure expérience visuelle possible.

Retrouvez notre sélection des meilleurs PC portables gaming du moment

Composants : ouvrez l’oeil et le bon !

Nous pourrions passer des heures à vous énumérer les différences et possibilités de croisement entre les composants et les besoins mais nous avons décidé d’aller au plus simple et d’orienter nos recommandations selon les usages.

Pour les tâches du quotidien : n’importe quel ordinateur fait l’affaire. Mais pas n’importe quelle configuration. Nous vous recommandons de miser sur un processeur Intel Core i3, ou AMD Ryzen 3, voire Ryzen 5.

Pour la mémoire, 8 Go, pas moins. Et nous aurions même tendance à recommander 16 Go pour être tranquille. Et, aussi, parce qu’il est de plus en plus difficile d’augmenter la mémoire vive sur les machines fines. Les modules étant soudés directement à la carte mère.

La capacité de stockage doit s’élever à 256 Go, en SSD, pour travailler dans de bonnes conditions. Vous pouvez également opter pour un disque dur de 1 To en complément, si cela est proposé par le constructeur. Prenez garde aux machines avec seulement 128 Go de SSD, même si leur prix est alléchant. Si vous installez de nombreux logiciels et stockez des gros fichiers, par exemple des vidéos, vous allez remplir l’espace de stockage en un rien de temps. Vous serez alors obligé de faire appel à des services de stockage payant en ligne, au mieux, ou d’utiliser des disques durs externes, au pire.

Pour la production vidéo, le montage photo, le développement, etc. Là, c’est Intel Core i5 minimum, surtout que les Tiger Lake H viennent tout juste d’arriver et avec eux, une puissance phénoménale. Vous pouvez aussi miser sur les derniers AMD Ryzen 7 5000, qui équipent pas mal de machines de jeu chez Asus, par exemple.

Côté mémoire vive, c’est 16 à 32 Go suivant ce que vous effectuez comme travaux de création. Pour le stockage, pas d’hésitation c’est SSD d’abord, du disque dur s’il reste de la place dans le châssis que vous aurez choisi. Une quantité de 512 Go est le minimum requis.

La carte graphique dédiée pourra vous aider dans vos travaux. Soit vous avez les moyens d’opter pour du matériel professionnel musclé et vous devez cibler les Nvidia Quadro ou Quadro RTX, soit vous préférez avoir une machine moins connotée pro, et vous opterez pour une GeForce RTX 2060 minimum. Sachez que sur ces machines, vous pourrez utiliser les pilotes Studio RTX de Nvidia, plus axés production que gaming.

Enfin, comme nous le rappelions plus haut : assurez vous que l’écran soit de bonne qualité. Une certification Pantone, DCI-P3 ou 100% RGB Adobe est un bon indicateur.

Les conseils pour la production s’appliquent aussi pour les jeux vidéo. Saviez-vous que beaucoup de créatifs achètent des machines de jeux pour laisser libre cours à leur inspiration ? Toutefois, il est conseillé d’opter pour les nouvelles puces graphiques GeForce RTX 3060, 3070 et 3080 que Nvidia propose désormais aux constructeurs de PC portables gaming. Nous avons consacré un guide d’achat dédié aux PC portables pour joueurs et nous vous incitons à le consulter pour approfondir le sujet et repérer les pièges.

N’hésitez pas à aller les voir !

Internet regorge de configurations. C’est pratique, d’un clic on commande et si cela ne convient pas, on renvoie. Mais, gagnez du temps ! Il est difficile de se forger un avis sur une machine depuis une photo, surtout lorsqu’on n’a pas de point de repère ou que l’on a du mal à apprécier son gabarit. Ou même le design général.

Vous rendre en magasin est le meilleur moyen de vous faire une première idée. Même si vous ne trouvez pas LA machine que vous souhaitez acheter, il y en aura sans doute une qui s’en approche. Cela vous permettra aussi, même sommairement, d’apprécier le toucher du clavier de la machine. Un élément ô combien important et trop souvent négligé. Et pourtant, vous allez l’avoir sous les doigts en permanence !

Si vous ne faites pas de saisie au kilomètre et n’avez pas prévu de travailler sur la machine, sans doute y prêterez-vous moins d’importance. Cependant, si votre ordinateur est votre principal outil de travail nomade ou sédentaire voire de jeu, alors en éprouver le clavier avant l’achat est primordial. Tout comme le touchpad. Même si la présence de prise USB vous permettra toujours de connecter un clavier ou une souris externe.

En parlant de prises, prenez soin de bien regarder quels sont les connecteurs présents sur les flancs ou à l’arrière de la machine. Par exemple, pour une machine de production ou de jeu, la présence de plusieurs prises USB plein format, d’une sortie vidéo pour faire du multi écran, d’un lecteur de carte mémoire et d’une prise réseau sont des critères auxquels il faut faire attention.

Autonomie : préférez les marathoniens aux sprinteurs

On a parfois tendance à l’oublier mais un PC portable est… portable. Donc il doit assurer un minimum son office lorsqu’il est débranché du secteur. Malheureusement, il n’y a pas de théorème absolu.

Nous avons trop souvent été surpris de constater que des ultraportables haut de gamme n’étaient pas plus endurants que des PC portables 15,6 pouces polyvalents, bien moins chers. Il n’y a donc pas d’autre solution que de consulter nos tests pour avoir une idée des prestations offertes par la ou les machines qui vous intéressent.

Sachez surtout que ce n’est pas parce que vous aurez une batterie dont la capacité (exprimée en mAh) est élevée que l’autonomie sera délirante. Comme pour les smartphones, tout compte : les composants, la technologie d’affichage, les optimisations de gestion d’énergie éventuellement faites par le constructeur, etc. 

Il n’en demeure pas moins que les ultraportables sont plus enclins à tenir plusieurs heures sur batterie que leurs cousins gamers, bien souvent complètement et rapidement anémiés dès qu’on les débranche du secteur.

Un bon ultraportable doit tenir au moins 7 à 8 heures sur batterie selon nos protocoles de test. En moyenne, aujourd’hui, les meilleurs tiennent entre 10 et 12 heures et ce ne sont pas toujours les machines les plus haut de gamme qui sont les plus endurantes, sachez-le.

Pour un PC plus polyvalent, comptez entre 3 et 5 heures. Quant aux PC de jeux, ce n’est pas du tout leur point fort. Certaines machines tiennent le coup, il faut le reconnaître… à condition de ne pas jouer sur batterie.

Et pour les PC de production… ça dépend. Les MacBook Pro tiennent bon la rampe pendant plusieurs heures, les PC bien moins mais on peut tout de même avoir de bonnes surprises. Une moyenne haute de 5 à 6 heures, c’est déjà bien. Pensez à bien prendre le chargeur avec vous pour éviter les pannes sèches inopportunes.

HP Omen 15 : un bon rapport performance-prix avec un processeur Core i7 et un GPU Nvidia RTX, désormais en 3060. Il y a de quoi faire tourner plein de jeux (et d’en installer plein sur les 512 Go de SSD) grâce à toute la puissance logée sous le clavier. Prix : 1599 euros.
→ Lire notre test du HP Omen 15

Asus ROG Zephyrus G15 : ce modèle pour gamer est non seulement plutôt design et compact pour son genre, mais il embarque de quoi assurer le spectacle pour un bon moment, si tant est que vous acceptiez le bruit des ventilateurs pour obtenir la puissance maximale. Prix : 2999 euros.
→ Lire notre fiche du Asus ROG Zephyrus G15

Le budget minimum recommandé

Parce qu’il faut bien parler des choses qui fâchent à un moment, il est temps d’aborder la question du prix. 

C’est un fait : on trouve des ordinateurs à n’importe quel tarif aujourd’hui. De 400 euros dans les supermarchés à plus de 8000 euros dans les Apple Store. 
Il y en a pour toutes les bourses et c’est le format pour lequel vous opterez et la puissance des composants dont vous aurez besoin qui fera varier le nombre de chiffres sur l’étiquette, vous l’aurez compris. 

En matière de budget, notre premier conseil est de prévoir un peu de flexibilité. Mettre quelques euros de plus que prévus dans une référence peut s’avérer… payant. Voire vous permettre d’avoir un PC vraiment sympa et qui durera plus longtemps que celui qui coûte 30 à 60 euros moins cher. 

Ensuite, il y a quelques règles immuables à connaître, établies par nos soins, forts de nos années d’expériences, de connaissance du marché actuel et, surtout, de nos tests.

⦁    Un bon PC portable polyvalent pour les tâche du quotidien coûte entre 500 et 700 euros. Un peu plus (850 euros) si vous voulez jouer occasionnellement ou que vous souhaitez avoir une machine qui a de l’allure.
 
⦁    Un ultraportable digne de ce nom, sans fioriture, c’est 700 à 900 euros minimum, suivant les marques. Mais attention, ne dépensez pas trop non plus. Certains sont modèles très haut de gamme sont des vitrines technologiques plus que de vrais bons outils.
 
⦁    Une machine de production multimédia honnête coûte aux alentours de 1200 euros mais il ne faut pas hésiter à investir un peu plus. Un PC gamer musclé peut tout à fait convenir si vous souhaitez mélanger les plaisirs.
 
⦁    Pour le jeu vidéo, n’investissez pas moins de 950 euros. Sauf si vous optez pour une série vieille de quelques mois, vendue en promotion. Mais si vous voulez une machine qui embarque des composants taillés pour le jeu, prévoyez ce budget-ci a minima. Vraiment.

Ce guide contient des sélections réalisées par l’équipe de 01net.com, en toute indépendance. Il est toutefois possible que ce contenu propose un lien d’affiliation. Si vous cliquez sur ce lien, l’e-commerçant peut nous reverser une commission. Pour vous, rien ne change !


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page