Santé

Des moustiques OGM qui ne « voient » plus leurs proies !


Les scientifiques ont créé des moustiques mutants incapables de déceler les contrastes. Ces derniers, bien qu’ils ne soient pas totalement aveugles, n’arrivent donc plus à se diriger vers leurs proies. Une stratégie de lutte originale contre ce fléau.

Imaginez que vous puissiez devenir invisible aux yeux des moustiques. Ces derniers passeraient autour de vous sans vous apercevoir, et deviendraient aussi inoffensifs qu’une mouche. C’est le petit miracle que viennent d’accomplir des chercheurs de l’université de Californie aux États-Unis : ils ont créé un moustique génétiquement modifié qui devient « aveugle » aux contrastes et donc incapable de repérer ses hôtes.

Les moustiques sont attirés par les couleurs sombres

À courte distance, les moustiques femelles détectent la présence d’un hôte essentiellement grâce aux odeurs corporelles. Certaines études ont également montré que les préférences des moustiques varient en fonction du groupe sanguin ou des bactéries de la peau. Mais avant cela, le moustique se fie à deux indices : le CO2 émis et les indices visuels. Plusieurs études ont ainsi montré que les moustiques Aedes aegypti sont particulièrement attirés par les personnes portant des vêtements foncés. « Même en l’absence d’humains, le CO2 stimule les moustiques à rechercher des images plus sombres, confirme Yinpeng Zhan, post-doctorat à l’université de Californie et principal auteur de l’étude récente parue dans Current Biology. C’est une fois que ces indices visuels l’ont amené à quelques centimètres de sa cible que le moustique va déterminer si cette dernière constitue un hôte potentiel ou pas grâce aux odeurs corporelles. »

Un moustique mutant indifférent aux contrastes

D’où une idée toute bête : rendre le moustique aveugle pour l’empêcher de repérer ses proies. En utilisant la technique CRISPR, les scientifiques ont éliminé deux protéines exprimées dans les yeux du moustique, appelées rhodopsine Op1 et rhodopsine Op2. Ils ont constaté que lorsqu’ils sont exposés à un flux de CO2 (imitant la respiration), les petits mutants issus de cette manipulation perdent leur capacité à se diriger vers des taches blanches ou noires. Attention : les moustiques ne sont pas devenus aveugles, car leurs yeux répondent encore aux stimuli de lumière. Ils sont simplement devenus insensibles aux contrastes, et ainsi incapables de « chasser » leurs proies en fonction d’une couleur foncée. « Il est probable que l’élimination de Op1 et Op2 diminue la sensibilité à la lumière au-deçà d’un certain seuil requis pour le guidage des moustiques vers leur cible », écrivent les auteurs.

Éradiquer les moustiques en les privant de sang

Il est important de souligner que cette étude a été menée en laboratoire, et que les chercheurs n’ont pas exposé les moustiques mutants à des proies réelles. Il est donc possible que le moustique mutant soit quand même capable de repérer les humains avec ses autres sens, même de manière beaucoup moins précise et certaine. Il n’empêche que cette découverte pourrait constituer une nouvelle arme d’élimination des moustiques, qui entraînent chaque année plusieurs millions de morts en transmettant des pathogènes responsables de maladies (Zika, Chikungunya…). « Si les moustiques femelles sont incapables de voir leurs hôtes, elles auront plus de mal à trouver le sang nécessaire au développement de leurs œufs, et la population s’effondrera », avance Craig Montell, coauteur de l’étude, dans le New York Times.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page