Politiques

tous les tests en milieu scolaire resteront gratuits, affirme Jean-Michel Blanquer

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #AFGHANISTAN

08h47 : Les journalistes afghans qui n’ont pas pu fuir le pays craignent pour leur vie désormais. “J’ai perdu tout espoir. Ces deux dernières semaines, j’ai pensé à me suicider parce que je ne peux pas vivre sous le gouvernement des talibans”, affirme à franceinfo un directeur de radios afghanes qui vit caché avec sa famille.

08h45 : Bonjour @Stany, l’attaque à Kaboul a été revendiquée par l’Etat islamique. L’organisation terroriste y affirme qu’un de ses combattants appartenant à l’Etat islamique de la province du Khorasan (ISKP), une branche territoriale du groupe jihadiste créée en 2015. Le Khorasan est l’ancien nom donné à une région qui s’étalait à la fois sur des parties de l’Afghanistan, du Pakistan, de l’Iran et de l’Asie centrale actuels, comme nous vous l’expliquons dans cet article.

08h18 : Où se situe la province du Khorasan et qu’est ce que l’Ispk? Sont ils Pachtoun ?

07h12 : Joe Biden a assuré qu’il n’avait pas jusqu’ici de “preuve” d’une “collusion” entre les talibans et l’Etat islamique, deux groupes aux fortes divergences et qui se sont affrontés ces dernières années, dans l’organisation de cet attentat. Selon Washington, qui s’attend à ce que les attaques de l’EI “continuent”, cet attentat a été mené par deux kamikazes du groupe jihadiste, suivi d’une fusillade. Suivez notre direct.

06h47 : Ce matin, c’est du côté des quotidiens régionaux qu’il faut se tourner pour trouver une trace de l’attentat à l’aéroport de Kaboul (sûrement pour des histoires d’horaire de bouclage, les attentats ayant eu lieu tard dans la soirée). L’Ardennais, L’Indépendant, Le Midi Libre et Le Télégramme en font leur une.

07h14 : “Après ces attaques, nous pouvions nous attendre à une réaction un peu plus ferme. (…) Le président américain a confirmé cette logique de désengagement qui sanctionne le fait que les Etats-Unis n’ont plus aucune maîtrise de la situation en Afghanistan.

Malgré la promesse d’une réponse “avec force et précision” après le double-attentat à Kaboul, la politologue Myriam Benraad, spécialiste du monde arabe, professeure associée en relations internationales, s’est étonnée sur franceinfo du manque de fermeté de la réponse apportée par Joe Biden lors de son allocution.

07h16 : “Ces gens sont encore plus extrémistes que les talibans et sont en guerre contre les talibans. Par conséquent, c’est une situation affreusement complexe.”

“Il y avait des renseignements très clairs sur le fait que l’ISKP [Etat islamique Province du Khorasan] comptait frapper et frapper fort, et c’est ce qu’ils ont fait”, a déclaré le ministre australien de la Défense Peter Dutton sur la chaîne de télévision Nine Network. “Je suis vraiment heureux et soulagé que nos soldats aient quitté Kaboul et que nous ayons pris la décision d’évacuer hier nos derniers ressortissants, qui sont désormais en sécurité aux Emirats arabes unis.”

06h19 : Dans son allocution, Joe Biden a assuré que “depuis le 14 août, les Etats-Unis ont évacué et aidé à l’évacuation d’environ 100 000 personnes”.

06h15 : Selon un nouveau bilan du Pentagone, treize militaires américains ont été tués et 18 autres blessés dans les attentats-suicides qui ont frappé les abords de l’aéroport de Kaboul.

07h19 : On débute par le traditionnel point sur l’actualité.

Le double attentat-suicide revendiqué par le groupe Etat islamique à l’aéroport de Kaboul a fait des dizaines de morts, dont au moins 13 militaires Américains.

Dans une allocution, le président Joe Biden a promis de “pourchasser” les auteurs de l’attentat et estimé que ses soldats étaient des “héros”.

La France poursuit ses évacuations malgré ce double-attentat. “L’opération se poursuit et se poursuivra tant que tous les militaires français n’auront pas quitté l’Afghanistan”, a déclaré le porte-parole de l’état-major, le colonel Pascal Ianni.

Le rythme accélère à droite pour la présidentielle : Laurent Wauquiez renonce à se présenter, estimant que “le moment n’est pas venu”, tandis qu’Eric Ciotti s’invite dans la primaire pour porter un projet de “droite forte”. Michel Barnier, ancien négociateur européen pour le Brexit, se porte également candidat.

Le ministre de la Santé Olivier Véran est monté au front, expliquant que le retard vaccinal pris dans les territoires d’outre-mer “aura tué et tue” encore, critiquant au passage la persistance de la défiance contre le vaccin du Covid-19. Notre article vous en dit plus.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page