Santé

Les vaccins anti-Covid altèrent-ils vraiment la fertilité et les menstruations ?


Les vaccins peuvent rendre stérile et affectent les menstruations. Ces affirmations sont régulièrement partagées sur les réseaux sociaux. Qu’en dit la communauté scientifique ?

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] Pourquoi les vaccins à ARN fonctionnent mieux chez les hommes que chez les femmes
  La plupart des vaccins sont plus efficaces chez les femmes que chez les hommes. Mais pour les vaccins à ARN comme ceux de Moderna ou de Pfizer, c’est tout l’inverse ! 

Ce sont des rumeurs qui ont la peau dure. Elles se propagent sur les réseaux sociaux ou lors de discussions en famille ou entre amis. Les vaccins anti-Covid rendraient les femmes stériles et perturberaient le cycle menstruel.

Que répond la communauté scientifique à ces inquiétudes qui peuvent dissuader des femmes en âge de procréer, notamment les plus jeunes, de se faire vacciner ?

Les vaccins rendent-ils les femmes stériles ?

La théorie que la vaccination ou l’infection par le SARS-CoV-2 pourrait provoquer une stérilité s’appuie sur la similitude présumée entre la protéine S du SARS-CoV-2 et la syncytine-1. La syncytine-1 est codée par un rétrovirus endogène humain (HERV), un gène hérité d’un rétrovirus qui s’est installé et s’est stabilisé dans le génome de nos ancêtres, il y a plusieurs millions d’années. Cette protéine joue un rôle fondamental dans la formation du placenta.

Ainsi, certains pensent que les anticorps spécifiques de la protéine S, qu’ils soient liés à l’infection naturelle ou à la vaccination, peuvent aussi reconnaître la syncytine-1 et la détruire. Si cette neutralisation croisée se vérifie, elle provoquerait une stérilité.

Or, comme l’indique cette étude parue le 2 juin 2021, cette théorie n’a pas pu être prouvée par des expériences scientifiques rigoureuses. Aucune altération de l’implantation de l’embryon chez les femmes enceintes vaccinées ou infectées par la Covid-19 n’a été observée, en comparaison avec des femmes séronégatives.

Les vaccins dérèglent-ils le cycle menstruel ?

Une deuxième rumeur s’est propagée à partir de témoignages réels et valides. Sur Twitter, beaucoup de femmes ont rapporté des problèmes pendant leurs règles après la vaccination : plus longues ou courtes, plus abondantes ou légères, plus douloureuses ou soudainement irrégulières.

Ces vécus ne semblent pas être une conséquence de la vaccination. D’autres facteurs peuvent expliquer ces variations très communes, et la plupart du temps transitoires. Le premier est sans doute le stress lié à la vaccination. Mais il y a aussi, la fatigue ou encore un changement de mode de vie.

Dans un rapport publié début août, le Pharmacovigilance Risk Assessment Committee, un comité chargé des questions de pharmacovigilance pour l’Agence européenne du médicament, n’a trouvé aucun lien causal entre les vaccins anti-Covid et les troubles dans les menstruations, rapportés par de nombreuses femmes.

Néanmoins, ils sont à surveiller. Si des problèmes de menstruation persistent dans le temps ou s’aggravent, ils peuvent être synonymes d’une maladie plus sérieuse comme l’endométriose ou la formation de fibromes utérins.

Ces deux rumeurs ne sont donc pas fondées sur des données scientifiques vérifiées, comme beaucoup de publications médicales qui deviennent virales sur les réseaux sociaux. 

Intéressé par ce que vous venez de lire ?




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page