Politiques

le candidat socialiste sera désigné par “un vote militant”, assure Olivier Faure


“Il y aura, comme il est prévu par les statuts, un vote militant”, a déclaré vendredi 27 août sur France Inter Olivier Faure, Premier secrétaire du parti socialiste, concernant le processus de désignation d’un candidat PS pour la présidentielle de 2022“Un vote de celles et ceux qui ont permis au parti socialiste de tenir, d’être ce qu’il est aujourd’hui, un parti renaissant qui – à travers des élections municipales, départementales, régionales – a retrouvé un attrait, un élan qu’il avait perdu”, a-t-il poursuivi précisant que 50 000 militants sont actuellement “en capacité de voter” et donc à jour de leurs cotisations au parti socialiste. “Ce sont ces militants qui seront les juges ultimes des candidatures qui seront éventuellement présentées dans les prochaines semaines.”

“Je ne veux pas revivre des moments de division qui desservent notre candidature plus qu’ils ne la servent. Là où nous avons besoin de rassembler, il n’est pas utile de provoquer de la surenchère, de créer les conditions d’une défaite assurée”, s’est-il justifié concernant ce choix d’organiser une primaire fermée, réservée aux militants. Olivier Faure a refusé catégoriquement le principe d’une primaire ouverte et citoyenne, pour, selon lui, “éviter le bal des égos, cet épanchement permanent où chacun pense que son heure de gloire est arrivée”. Il a déclaré préférer “un débat maîtrisé qui permette de comprendre ce que sont les qualités des uns et des autres, la façon dont ils envisagent de gouverner et la façon dont ils s’approprient le projet collectif”. Un “projet qui réponde aux grandes questions des Français et des Françaises”, car il y a, selon lui, “un certain nombre de sujets sur lesquels il faut montrer que nous pouvons à nouveau changer la vie.”

“Nous allons voir dans les prochaines semaines qui sont celles et ceux qui sont prêts à affronter ce défi majeur qu’est l’élection présidentielle”, a poursuivi Olivier Faure. Le Premier secrétaire du parti socialiste, candidat à sa réélection, n’a pas caché sa préférence pour Anne Hidalgo. La maire socialiste de Paris n’a pas encore annoncé sa candidature mais, pour Olivier Faure, elle est “la meilleure” pour “incarner” le PS à la présidentielle de l’an prochain. “Vous n’imaginez pas que quelqu’un qui se présente à la direction d’un parti ne dise pas, à 7 mois d’une élection présidentielle, quelle est sa préférence pour l’élection présidentielle elle-même”, a-t-il déclaré, estimant que s’il ne se prononçait pas pour un candidat il aurait “un agenda caché”.

Concernant la multiplication des candidats déclarés à gauche, “chacun devra prendre ses responsabilités” et “dire les raisons pour lesquelles il se maintient”, a-t-il averti. Olivier Faure a ainsi mis en garde contre une “fragmentation” qui “nous conduit à l’automaticité d’un deuxième tour entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron”. “La fragmentation diminue les chances de la gauche d’être au second tour. Malheureusement, aujourd’hui, tout le monde pense qu’il peut être candidat à une élection présidentielle”, a-t-il déploré.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page