People

Daniel Balavoine : Sa fille Joana cash sur sa vie amoureuse chaotique


Sevrée. Depuis trois ans, Joana Balavoine mène une vie saine grâce à l’aide de médecins qui ont réussi à la faire décrocher de ses addictions aux drogues, elle qui a été consommatrice pendant quatorze ans, notamment de cocaïne. Une longue période pendant laquelle cela a eu des conséquences sur sa vie intime.

Dans les pages de Paris Match, Joana Balavoine évoque, sans filtre, comment elle est tombée dans la drogue très jeune et sa démarche pour s’en sortir. Entre-temps, la fille de Daniel Balavoine a souffert physiquement et mentalement de ses excès. “La drogue vous amène à douter de tout, vous fait vivre dans un monde chargé d’illusions. Ni les émotions ni les sentiments n’y échappent. Donc les gens avec qui j’ai été se camaient aussi. Et je crois qu’il n’y a pas plus pathétique qu’un couple qui se drogue“, dit-elle sans fard. La jeune femme, qui a fait une tentative dans la musique avec la formation Gentle Republic avant que l’aventure ne prenne fin, ajoute : “Celui ou celle qui est à côté de vous, vous rassure pour les mauvaises raisons (…) La cocaïne vous fait croire que tout va bien. Et une fois que le sevrage est terminé, c’est là que le plus dur commence.

Joana, qui est un ayant-droit de l’héritage de Daniel Balavoine au même titre que son frère Jérémie, est désormais sereine face à la drogue. La jeune femme jure n’avoir aujourd’hui aucune raison de se droguer et a gagné en bien-être. Au plus fort de son addiction, elle était une femme très différente.. “Dans mes relations amoureuses, tout tournait au drame, j’étais à fleur de peau en permanence, je ne faisais pas attention aux autres. C’est une tornade, un tourbillon terrible. Je n’ai jamais été une mauvaise personne mais je n’ai pas toujours été une bonne personne. On oublie la réalité et on détruit ce qu’on a autour“, ajoute-t-elle.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page