Politiques

Afghanistan : “Ces attentats ne peuvent que rapprocher les alliés”


Publié

Durée de la vidéo : 4 min.

cizel piton
FRANCEINFO

Article rédigé par

Des kamikazes du groupe jihadiste Etat islamique (EI) ont attaqué jeudi 26 août la foule des Afghans qui attendaient à l’aéroport de Kaboul dans l’espoir de fuir le nouveau régime taliban, faisant au moins 60 morts, dont 12 soldats américains. Les évacuations vont continuer malgré tout.

Emmanuel Macron a exprimé, sur Twitter jeudi 26 août, “ses condoléances aux familles des victimes américaines et afghanesvictimes des attaques de kamikazes de Daesh à Kaboul. Le président français a également salué “l’héroïsme de celles et ceux qui sont sur le terrain pour mener à bien les opérations d’évacuation” et promis que “la France les mènera à leur terme et maintiendra dans la durée l’action humanitaire et de protection des Afghans menacés”.

Annick Cizel, enseignante-chercheuse spécialiste de la politique étrangère américaine, invitée sur franceinfo jeudi soir, estime que “ces attentats ne peuvent que rapprocher les alliés, ne peuvent que redonner un peu de vigueur aux forces de l’Otan sur place”. Selon elle, “tout continue à fonctionner selon ce qui était prévu. Les évacuations continuent, tout en étant ralenties par l’absolue nécessité de sécurité augmentée en vue d’un hypothétique énième attentat. Les alliés transatlantiques usent d’un dialogue qui, dans l’urgence, doit fonctionner impérativement”.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page