Technologie

Le nouveau Fitbit Charge 5 veut vous aider à juguler votre stress


« Redéfinir la force », c’est le slogan de lancement du Fitbit Charge 5, destiné à succéder au Fitbit Charge 4, sorti l’année dernière. D’après la marque, la force ne consiste plus à courir vite ou soulever des poids, mais à prendre soin de son esprit et de son corps dans une optique de bien-être général. Ce discours marketing s’accompagne de pas mal d’options santé de plus en plus expertes.  

Une première sur un bracelet : le scan AED

Citons d’abord la présence d’un scan AED qui mesure l’activité électrodermale, c’est-à-dire les réactions du systèmes nerveux au niveau de la peau. Cela permettrait d’évaluer le niveau de stress en plaçant la main sur le cadran. C’est une première pour un bracelet connecté et cette fonction ne bénéficiait jusqu’ici qu’à la montre Fitbit Sense. Fitbit assure que cela permet de réduire la fréquence cardiaque des utilisateurs.

Autre grande nouveauté, le Fitbit Charge 5 pourra bientôt bénéficier de l’application ECG qui était également réservée à Fitbit Sense. Il sera donc possible de réaliser des électrocardiogrammes, de manière à détecter des signes de fibrillation atriale (irrégularité du rythme cardiaque).

L’application prend aussi en charge le suivi de la saturation en oxygène dans le sang (Sp02), la variabilité de la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire. La nuit, votre température cutanée est monitorée et des scores de sommeil vous sont proposés quotidiennement.

A découvrir aussi en vidéo :

Tarif en augmentation et abonnement Premium

Malheureusement, tout cela s’accompagne de toujours plus d’options et de contenus payants, via l’abonnement Premium. Il est toutefois offert durant six mois à l’achat du bracelet. Cela permet d’accéder, par exemple, à des entraînements de marques certifiées comme Les Mills ou Daily Burn, l’application Calm, des séances de méditation et de pleine conscience, et des analyses plus fines de sommeil et d’activités.

Comme le Charge 4, le Fitbit Charge 5 comporte un GPS, mais son design promet d’être plus fin et aérodynamique. Il dispose aussi d’un écran AMOLED couleur plus lumineux avec une option d’affichage permanent des statistiques pendant les entraînements. Il est déjà disponible en précommande avec un bracelet de base en silicone noir, blanc ou bleu et un cadran en acier inoxydable. Le hic, c’est le prix, puisqu’il s’élève à 180 euros contre 130 euros pour le Fitbit Charge 4. Le modèle monte donc sérieusement en gamme. Les livraisons débuteront fin septembre.

Source : Fitbit


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page