Sports

Budenholzer prolonge chez les Bucks

Sacré champion NBA avec les Milwaukee Bucks, l’entraîneur Mike Budenholzer a prolongé son contrat avec la franchise du Wisconsin jusqu’en 2025.

Il aurait sûrement été limogé si Milwaukee s’était incliné en finales NBA contre Phoenix (qui menait 2-0), mais il est parvenu à conduire les Bucks à leur premier titre de champion depuis 50 ans, et se voit donc récompensé d’une prolongation de contrat. Mike Budenholzer, dont le bail courait jusqu’en 2022, en a signé un nouveau ce mardi, pour trois saisons supplémentaires, soit jusqu’en 2025. « L’appréciation que j’ai de faire partie de l’organisation des Bucks est difficile à exprimer. Les joueurs font le succès sur et en dehors du terrain. Nous avons les meilleurs joueurs et je leur en suis reconnaissant. Ils ont grandi et nous avons grandi ensemble au cours des trois dernières saisons. Nous avons tous hâte de nous remettre au travail et de relever le grand défi de concourir à nouveau pour un titre NBA. Continuons de nous améliorer et de constituer de grandes équipes et de faire un excellent travail sur et en dehors du terrain », a réagi le coach de 52 ans.

Budenholzer passé par les Spurs et les Hawks

« Bud est un excellent entraîneur et un partenaire fantastique avec qui travailler tous les jours alors que nous construisons une équipe qui concourt constamment pour le titre. Nous sommes extrêmement reconnaissants du leadership que Bud fournit, et nous sommes impatients de tirer parti du succès que nous avons connu au cours des trois dernières années et félicitons Bud pour cette prolongation bien méritée », a déclaré de son côté Jon Horst, manager général de la franchise sacrée championne NBA 2021. Mike Budenholzer est arrivé en 2018 chez les Bucks, en provenance d’Atlanta où il avait passé cinq ans. Il avait auparavant été formé à bonne école, puisqu’il avait été l’assistant de Gregg Popovich à San Antonio entre 1996 et 2013, période qui a vu la franchise texane glaner quatre titres. Avec Milwaukee, il a remporté 172 matchs de saison régulière (65 défaites) et 31 de play-offs (17 défaites).




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page