Economie

Le Colt préféré d’Al Capone mis aux enchères

Le Colt mis aux enchères provient du patrimoine légué par la veuve d’Al Capone à leur fils unique Sonny.

C’était son arme « préférée ». Un Colt .45 ayant appartenu à Al Capone, l’un des gangsters les plus célèbres du monde, va être mis aux enchères le 8 octobre, à Sacramento, en Californie, par ses descendants.

La collection qui sera dispersée comprend d’autres armes, des photos de famille, une lettre écrite à son fils depuis sa cellule d’Alcatraz et le lit qu’il partageait avec son épouse dans leur luxueuse villa de Floride. Elle provient du patrimoine laissé par Al Capone en 1947 à sa veuve, Mae Capone, qui l’a elle-même légué à leur fils unique, Sonny – de son vrai nom Albert Francis Jr. C’est la maison Witherells qui est chargée de la vente.

Al Capone était l’un des chefs de la pègre les plus redoutés durant la période de la Prohibition, dans les années 1920, durant laquelle toute production ou vente d’alcool était officiellement interdite aux Etats-Unis.

Parrain de la bande de l’Outfit (« l’Organisation ») à Chicago, celui qu’on surnommait « Scarface » (« le Balafré ») faisait régner la terreur avec son réseau de racket et ses méthodes très violentes, comme le « massacre de la Saint-Valentin » durant laquelle il avait fait exécuter sept membres d’un gang rival en 1929.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Al Pacino : « Scarface », la violence dans la peau

Un Colt estimé à 150 000 dollars

Malgré tous les policiers lancés à ses trousses – dont le célèbre Eliot Ness – le gangster ne sera jamais poursuivi pour ses crimes violents mais pour fraude fiscale, ce qui lui vaudra une condamnation à onze ans de prison et un passage sur l’île pénitencier d’Alcatraz, dans la baie de San Francisco.

La maison de vente Witherells estime que le Colt fétiche d’Al Capone pourrait atteindre 150 000 dollars (127 710 euros), un autre de ses pistolets étant estimé entre 30 000 et 60 000 dollars.

Les lots comprennent aussi une montre à gousset Patek Philippe en platine et diamants ainsi que d’autres bijoux monogrammés aux initiales d’Al Capone. Les actuelles propriétaires de ces objets sont les petites-filles du gangster, Diane et Barbara Capone.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Le retour des « parrains » de la mafia new-yorkaise en Sicile

Le Monde avec AFP


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page