Auto-Moto

Essai Seat Ibiza 2021 : maquillée, mais ibère timide

La Seat Ibiza est arrivée à mi carrière. Ainsi, même si cela ne se voit pas, cette citadine polyvalente subit quelques minces évolutions.

Dans le jargon de la presse automobile, on parle “d’essayer une calandre” lorsque l’on se rend à la présentation d’une voiture ayant subi une évolution purement esthétique. Dans le cadre de l’Ibiza, ce n’est même pas le cas : la petite espagnole n’a pas changé sa face avant.

Officiellement, cette immobilité stylistique s’explique par le premier critère d’achat de l’Ibiza, qui reste, selon Seat, son apparence. Officieusement, c’est aussi une histoire de sous, les modifications de moules s’avérant extrêmement coûteuses.

Service minimum, donc, pour cette cinquième génération d’Ibiza, qui se contente de nouvelles jantes, de deux teintes de carrosserie inédites, de projecteurs 100 % LED et d’une typologie “manuscrite” pour le lettrage son hayon.

A bord, comme dans l’Arona également restylé, on notera quelques ajustements, avec un nouvel écran au centre d’une planche de bord évoluée et des matériaux plus qualitatifs. Les habitués de l’actuelle Ibiza ne seront toutefois pas dépaysés dans celle-ci.

Seat Ibiza 2021 - tableau de bord

L’agréable ergonomie, la présence de rangements et la bonne position de conduite constituent des arguments.

Et l’habitabilité aux places arrière se montre supérieure à ce qu’offrent les rivales françaises que sont les Clio et 208, tandis que le coffre cube 355 litres de capacité.

Au chapitre de la conduite, l’Ibiza conserve également tout son caractère : pas un boulon ne change du côté des trains roulants ni sur le châssis, partagé avec la Volkswagen Polo.

L’amortissement conserve cette petite fermeté de prime abord, sans dégrader le confort, tandis que la direction reste précise et bien assistée.

Faute de version 95 ch – la motorisation la plus vendue en France – disponible à l’essai, l’agréable 3-cylindres 1.0 TSI de notre modèle revendiquait 110 ch, une cavalerie qui augure de bonnes performances sur une voiture de ce gabarit.

Mais l’Ibiza pâtit d’un étagement de boîte de vitesses beaucoup trop long : le troisième rapport permet de filer jusqu’à 145 km/h, sur les routes étrangères de notre prise en mains.

Seat Ibiza 2021

Résultat, il faut régulièrement rétrograder pour relancer l’Ibiza. Le moteur se montre toutefois avare en vibrations, disponible en ville et discret.

Dépourvue de toute forme d’hybridation, même légère, cette mécanique permet de passer outre le malus, mais certaines motorisations concurrentes se montrent plus sobres ; notre consommation s’est établie à 6,2 l/100 km malgré une conduite calme.

Modèle le plus vendu de l’histoire de Seat, l’Ibiza peut également compter sur sa dotation moderne et complète pour séduire.

Elle concurrence dignement ses rivales badgées 208, Clio, Yaris, Polo, C3, Corsa ou Fiesta, cette dernière, sur le point d’être restylée, affichant toutefois un rapport prix/équipement alléchant.

Essai Seat Ibiza 2021 – notre avis :

Les évolutions ne changent finalement pas grand chose à cette Ibiza, même si la présentation intérieure paraît plus flatteuse. Toujours élégante et agréable, l’espagnole n’est pas dénuée d’intérêt.

Seat Ibiza 2021

On aime

  • Présentation en progrès
  • Agrément de conduite
  • Rapport prix/équipement

On aime moins

  • Très peu d’évolution esthétique
  • Etagement de boîte de vitesses
  • Performances modestes

Fiche technique (Seat Ibiza 1.0 TSI 110 ch BVM6)

  • Moteur : avant, transversal, 3-cylindres, essence, turbo, 12 soupapes, injection directe, 999 cm3
  • Transmission : traction, mécanique, 6 vitesses
  • Puissance (ch à tr/min) : 110 à 5 500
  • Couple (Nm à tr/min) : 200 à 2 000
  • Poids (kg) : 1 169
  • Long.xlarg.xhaut. (m) : 4,06×1,78×1,45
  • Empattement (m) : 2,56
  • Diamètre de braquage (m) : 10,6
  • Vitesse maxi (km/h) : 195
  • 0 à 100 km/h (s) : 10,3
  • 1 000 m D.A. (s) : 32
  • Pneus de série : 195/55 R 16
  • Pneus de l’essai : 215/45 R 17 / Nexen Nblue HD Plus
  • Conso. Mixte WLTP (l/100 km) : 5,1 à 5,6
  • Conso. pendant l’essai (l/100 km) : 6,2
  • CO2 (g/km) : 116 à 126
  • Malus : 0 €
  • Coffre (l) : 355
  • Largeur aux coudes AV/AR (cm) : 144/141
  • Espace aux jambes AR (cm) : 71
  • Réservoir (l) : 40
  • Pays de fabrication : Espagne
  • Garantie : 2 ans/kilométrage illimité
  • Puissance fiscale : 6 CV
  • Tarif de base : 19 415 € (TSI 110 BVM6)
  • Tarif de la version essayée : 21 415 € (finition Xcellence)

GAMME PROPOSÉE (Seat Ibiza)
Essence, de 80 à 150 ch, de 16 215 € à 28 615 €

OPTIONS CONSEILLÉES (sur Xcellence)

  • Roue de secours galette : 90 €
  • Radars de stationnement AV/AR + caméra de recul : 350 €
  • Toit ouvrant : 790 €

PRINCIPALES CONCURRENTES

Les derniers essais de Seat, par auto-moto.com :

Essai Seat Tarraco e-hybrid : notre avis au volant du SUV hybride rechargeable

Essai Seat Arona 2021 : notre avis sur le petit SUV restylé

Essai Seat Leon 2.0 TDI 150 : en toute sobriété


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page