Politiques

Protocole sanitaire pour la rentrée scolaire, accueil de réfugiés afghans, présidentielle de 2022… Le “8h30 franceinfo” de Julien Bayou

Julien Bayou, le secrétaire national d'Europe Ecologie Les Verts était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 23 août 2021.
Julien Bayou, le secrétaire national d’Europe Ecologie Les Verts était l’invité du “8h30 franceinfo”, lundi 23 août 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Julien Bayou, le secrétaire national d’Europe Ecologie Les Verts (EELV) était l’invité du “8h30 franceinfo”, lundi 23 août 2021. Protocole sanitaire pour la rentrée scolaire, accueil de réfugiés afghans, présidentielle de 2022… Il répondait aux questions de Marc Fauvelle et Jean-François Achilli.

Covid-19 à l’école : “Nous avons perdu 4 mois” pour s’équiper en purificateurs d’air

“À tout miser sur le vaccin, on oublie l’anticipation, en particulier les purificateurs d’air, les mesures de CO2. Nous avons perdu 4 mois pour équiper les bâtiments scolaires en purificateurs d’air”, a estimé Julien Bayou après l’annonce du protocole sanitaire pour les établissements scolaires par Jean-Michel Blanquer. “Il n’y a pas eu d’anticipation alors que nous avons déjà eu cette discussion il y a un an”, a-t-il ajouté.

“Pour la rentrée, on se retrouve [dimanche] avec le ministre de l’Éducation qui annonce dans la presse plutôt que par circulaire aux enseignants” le protocole sanitaire pour la rentrée. Après avoir discuté avec la Fédération des conseils de parents d’élève (FCPE), Julien Bayou “n’a pas compris que nous ne soyons pas prêts pour cette rentrée”La FCPE “pointe le fait que les purificateurs d’air et les capteurs de CO2 étaient à la charge des mairies, ce qui signifie que selon les mairies, les écoles sont plus ou moins dotées, et donc il y a une inégalité vis-à-vis de la santé à l’école“.

Réfugiés afghans : “Il faut organiser au niveau européen une réponse humanitaire”

“Il faut pouvoir accueillir les personnes qui fuient les persécutions des talibans. C’est la convention de Genève, c’est le droit d’asile”, a réagi le secrétaire national d’EELV, alors que Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, a déclaré ne pas être pour un “accueil inconditionnel de tous les Afghans en France”.

“La France a été longtemps terre d’accueil pour les exilés et tant Emmanuel Macron que Valérie Pécresse tournent le dos à la fonction et à ces valeurs républicaines. Je m’inquiète que la France puisse reconnaître ce régime” des talibans, a estimé Julien Bayou. “On sait que loin des caméras, loin de Kaboul, les talibans s’en prennent déjà aux fillettes, a-t-il ajouté. “Il faut organiser au niveau européen une réponse humanitaire, il faut pouvoir proposer aux pays voisins, notamment le Tadjikistan, des corridors humanitaires.”

Primaire écologiste : le nombre de participants “n’importe pas vraiment”, selon Bayou

“Le nombre n’importe pas vraiment”, a estimé le secrétaire national d’EELV, alors que la primaire des écologistes aura lieu à partir du 16 septembre et qu’un peu moins de 20 000 personnes se sont inscrites pour y participer. “On termine les inscriptions le 12 septembre”, a-t-il ajouté.

“L’enjeu, c’est de tenir un débat, nous avons adopté un socle programmatique et les différents candidats s’inscrivent dedans et nous permettons un choix démocratique à l’intérieur de ce cadre.” Le nombre d’inscrits, “on en discutera à la fin”. La question de la représentativité ne se pose pas, pour Julien Bayou. “Quand Emmanuel Macron décide tout seul qu’il se présente. C’est représentatif des Français ?” Son élection montre bien “que ce n’est pas le nombre” qui compte.

Retrouvez l’intégralité du “8h30 franceinfo” du lundi 23 août :


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page