Sports

La LFP justifie la décision de relancer le match Nice-OM

Le match de la 3e journée de L1 entre Nice et Marseille n’a pu aller à son terme, dimanche soir à l’Allianz-Riviera, suspendu sur un envahissement de terrain pour ne jamais reprendre finalement. Pourtant la Ligue de football professionnel a bien tenté de relancer les débats, se heurtant à l’inflexibilité phocéenne.

« L’arbitre était avec nous, il nous a confirmé, à Jorge Sampaoli et moi, que la sécurité n’était pas garantie, dixit le patron du club olympien Pablo Longoria, à chaud. Sa décision était d’arrêter le match. La Ligue a décidé, pour une question d’ordre public, de faire reprendre le match. Ce n’est pas acceptable pour nous»

La décision du préfet

Ainsi pointée du doigt, et interpellée par la classe politique notamment, la Ligue se défend et justifie sa position ce lundi soir dans un communiqué. « Suite aux multiples déclarations survenues ce jour après les graves incidents de la rencontre, la LFP rappelle les éléments suivants: La décision de reprendre la rencontre a été prise, au sein de la cellule de crise, par le préfet des Alpes-Maritimes afin de garantir l’ordre public et la sécurité des 32.000 spectateurs présents dans le stade. La LFP s’est alignée comme toujours sur cette position. »

Et de préciser deux autres points: « La Commission de Discipline de la LFP est désormais en charge de ce dossier et a convoqué les deux clubs dès ce mercredi 25 août 2021. La LFP sera également vigilante aux réponses judiciaires qui seront apportées à l’encontre des fauteurs de troubles à l’origine de ces incidents. »

Lire aussi :Nice-OM: Maracineanu prend positionNice-OM: La LFP prend une première décisionLes lourdes accusations de l’OGC Nice contre les MarseillaisAvec trois joueurs blessés, l’OM refuse de reprendre le jeu à NiceViolences à l’Allianz-Riviera, Nice-OM arrêté


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page