Sports

Une dernière explication avant le repos ?

Découvrez le profil de la 9eme étape de la Vuelta, qui mènera les coureurs de Puerto Lumbreras à Alto de Velefique, sur 188 kilomètres.

Place à la dernière étape de cette première semaine complète de la Vuelta 2021. Mais avant de pouvoir profiter de la première journée de repos ce lundi à Almeria, les coureurs vont devoir affronter une belle étape de montagne avec de nombreuses difficultés qui vont en faire souffrir plus d’un et qui devraient convenir parfaitement aux leaders du classement général. Au programme ce dimanche, les coureurs affronteront pas moins de quatre cols, un de troisième, un de deuxième et un de première catégorie, mais ils termineront surtout par le premier col hors catégorie de cette édition de la Vuelta. Un sprint intermédiaire se situera aussi sur le parcours entre deux cols. Au départ de Puerto Lumbreras, ville frontière entre la province de Murcie et l’Andalousie, le peloton filera vers le sud et la région la plus aride de la péninsule ibérique. Ils rouleront tranquillement sur la première partie de l’étape avant d’affronter la première difficulté du jour avec l’Alto de Cuatro Vientos. Classé en deuxième catégorie, ce col long de 10,5 kilomètres mettra les coureurs dans le bain avec ses 3,8% de pente moyenne. Ils descendront ensuite vers la ville de Tijola, où se disputera le sprint intermédiaire au 101eme kilomètre. A partir de là, sur les 88 derniers kilomètres ils réaliseront un enchaînement de trois cols similaires à celui emprunté lors de la victoire de Ryder Hesjedal en 2009 : Alto Collado Venta Luisa, Alto de Castro de Filabres et Alto de Velefique.

Un col hors catégorie pour conclure une étape explosive

Le premier sera extrêmement long puisque l’ascension s’étend sur pas moins de 29 kilomètres, avec une pente moyenne de 4,4% mais avec des pointes jusqu’à 15%. Le deuxième, situé à 28 kilomètres de l’arrivée, n’est classé que troisième catégorie mais distribuera des bonifications pour les premiers coureurs passant en tête de ce sommet à la pente moyenne à 3,9%. Les derniers coureurs encore présents aux avant-postes pourront se disputer la victoire à l’approche de la dernière difficulté de la journée. Avec une ascension longue de 13,2 kilomètres avec 6,4% de moyenne et des secteurs grimpant entre 11 et 15%, seuls les meilleurs grimpeurs pourront s’adjuger une victoire de prestige au sommet de l’Alto de Velefique. Une étape parfaite pour les leaders qui pourraient assommer un peu plus la course où changer tous les scénarios prédéfinis.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page