Technologie

Test des Netgear Orbi RBK350, des routeurs Wi-Fi 6 maillés au rapport performances/prix franchement séduisant

Dans la famille Orbi Wi-Fi 6, voici, le petit frère. Loin du prix astronomique de l’Orbi RBK852, l’Orbi RBK352, à environ 250 euros, est le fier représentant de l’entrée de gamme des routeurs maillés Wi-Fi 6, de Netgear. Pour rappel, les routeurs Wi-Fi maillés fonctionnent par deux ou plus, et travaillent de conserve pour établir un seul et unique réseau sans-fil qui couvrira tout ou partie de votre domicile. Vous pourrez vous déplacer smartphone en main, sans interruption de connexion, votre appareil se connectant automatiquement au routeur le plus proche et le plus efficace. 

Quoi qu’il en soit, pour revenir aux Orbi RBK352, il est évidemment que pour voir le prix fondre, il faut accepter quelques sacrifices. Ainsi, le fabricant américain a réduit la connectique à l’arrière des boîtiers : quatre ports Ethernet Gigabit, dont un WAN sur le routeur et deux seulement sur les satellites. C’est moins donc, peut-être parfois pas assez, mais toujours plus que sur certains modèles concurrents. Difficile donc de trouver à redire.

Autre effet collatéral du positionnement en entrée de gamme, les Orbi RBK352 ne proposent que deux bandes de fréquences (2,4 et 5 GHz), et non trois comme sur les routeurs haut de gamme. Qu’est-ce que cela signifie ? Que la connexion entre ces routeurs ne pourra pas reposer sur une bande dédiée, ce qui a un impact immédiat et visible sur les débits qu’on peut obtenir à l’usage.

Une couverture qui tient ses promesses

Justement parlons débit et couverture. Plus compacts et arrondis, les RBK352 ont un air de jouet, qui n’est pas déplaisant, et qui ne choque toujours pas dans un intérieur un peu moderne. Néanmoins, on pourrait s’inquiéter que cette compacité relative ait un effet sur les capacités en couverture des antennes embarquées.

En l’espèce, les craintes ne sont pas fondées, la couverture offerte par ces modèles Orbi d’entrée de gamme est presque aussi bonne que celle assurée par les modèles milieu ou haut de gamme de Netgear, les Orbi RBK752 et Orbi RBK852.

Si l’infographie ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez ici.

Même dans notre appartement de test, tout en longueur, parsemé de murs porteurs contraignants et peu favorables à la dispersion des ondes, les Orbi RBK352 ont assuré une couverture quasi sans faille, d’un bout à l’autre du logement. Si on constate parfois que la connexion n’est pas toujours au top en bout de portée, on arrive toutefois toujours à surfer sans encombre, à regarder des vidéos en ligne, à suivre des visioconférences, ou à streamer de la musique. Le service est donc assuré.

Des débits qui se tiennent pour du dual band

Mais voilà qui ne répond pas à la question de l’impact du dual band. Qu’en est-il alors des débits ? Première constatation, ils sont excellents quand on reste dans la zone de couverture du premier routeur, celui qui est connecté directement à la box Internet. C’est normal, on tire alors parti du meilleur de ce que propose le Wi-Fi 6.

Deuxième constatation, on ressent les effets de l’éloignement, avec une perte significative de débits, assez rapidement.

Troisième constatation, l’effet bibande se manifeste sans l’ombre d’un doute quand on passe le cap des dix mètres et se retrouve à réaliser les mesures en étant connecté au deuxième routeur.

Si l’infographie ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez ici.

Néanmoins, il faut noter deux choses. La première, les débits restent toujours assez solides, même à plus de 15 mètres pour streamer des flux 4K, même si le réseau accuse parfois un petit coup de mou. 

Deuxième chose, les Orbi RBK352 font mieux qu’une autre solution Netgear maillée, le Nighthawk MK63 – qui intègre trois modules AX1800, et est plus cher. Ne boudons pas notre plaisir.

Avec plus de 670 Mbits/s en crête stable en téléchargement à courte portée – et 482 Mbits/s avec un serveur iperf3 externe, les débits de 0 à 5 mètres sont excellents. De 5 à 10 mètres, ils demeurent remarquables et sont très bons de 10 à 15 m, toujours dans un environnement où les réseaux Wi-Fi n’ont pas forcément la belle vie.  Avec 65,5 Mbits/s à plus de 15 m, on n’est loin des débits ébouriffants, mais on a de quoi lire un flux Full HD et même 4K sans que la lecture ralentisse ou s’interrompe.

À vrai dire, pour ceux qui ne veulent pas se ruiner, cette offre Netgear est suffisamment solide pour tirer parti d’une excellente connexion ADSL/VDSL ou d’une bonne connexion fibre.

Configuration et application, pas que du bon

Vous l’aurez remarqué, nous n’avions pas jusqu’à présent parler de la configuration. Comme pour la plupart des produits Orbi, l’initialisation se fait facilement et rapidement. Même si nous avons rencontré des petits soucis lors du premier appairage, et qu’il nous a fallu nous y reprendre à deux fois pour que tout se termine bien. Cela arrive parfois.

Pour la configuration, on passe toujours par l’application éponyme, Orbi, qui est disponible sur Android et iOS. Elle est très simple à prendre en main et efficace. Evidemment, on regrettera l’avance de fonctions avancées, ou même de réglages gratuits de contrôle parental et de sécurité.

Néanmoins, les Orbi RBK350 ont droit à l’intégration d’Armor, solution de sécurité fournie par Bitdefender. Elle vous permet non seulement de surveiller et protéger votre réseau en détectant les éventuelles intrusions, par exemple, mais aussi de sécuriser vos appareils, sans limite de nombre. Il suffit pour cela d’installer une application sur son smartphone, sa tablette, ou son PC. Ils seront ainsi non seulement protégés quand ils sont connectés au réseau Netgear, mais aussi lors de vos déplacements.

Evidemment, Armor n’est pas gratuit, passés les 30 premiers jours, il faudra souscrire à un abonnement (69,99 euros par an).

Le verdict du test

Netgear Orbi RBK352

Compacts, presque mignons, les Orbi RBK350 sont les fiers représentants de l’entrée de gamme des routeurs Wi-Fi 6 maillés chez Netgear. Leur prix abordable pourrait presque nous faire excuser la relative faiblesse de l’offre logicielle du fabricant américain, notamment en matière de sécurité. 
Cependant, l’essentiel est là, la couverture assurée de très bonne tenue et les débits très honnêtes pour des modules affichant 1 800 Mbits/s théoriques. Ces Orbi mini sont de bons candidats pour connecter une maison ou un appartement bénéficiant d’une bonne connexion ADSL ou fibre. Évidemment, si vous visez les sommets du très haut débit, il faudra vous tourner vers des solutions plus performantes, mais plus coûteuses.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page