Sports

Giroud banni de l’équipe de France ?

Pointé du doigt par Didier Deschamps pour sa déclaration polémique lors de la préparation de l’Euro, Olivier Giroud pourrait être mis à l’écart par le sélectionneur des Bleus, comme l’explique bien Nabil Djellit sur le plateau de L’Equipe.

Didier Deschamps n’a peut-être pas choisi son coupable par hasard. Dans son interview accordée à L’Equipe, dans laquelle il revient sur l’élimination des Bleus à l’Euro 2020, le sélectionneur tricolore a tenté de justifier la désunion totale de ses joueurs lors du 8e de finale fatal contre la Suisse (3-3, 4 tab à 5). Par contre, il s’est en pris ouvertement à Olivier Giroud, la déclaration de ce dernier à l’encontre de Kylian Mbappé ayant ébranlé le groupe avant la compétition.

Le coach de l’equipe de France a peut-être tout simplement annoncé la fin de la belle histoire de Giroud en sélection. Pour Nabil Djellit, interrogé sur le plateau de L’Equipe, le joueur de 34 ans “va payer les pots cassés” après sa déclaration sur la “star de l’équipe de France”, un Mbappé accusé d’individualisme sur le terrain, “même si, sur le fond, il n’avait pas tort”. Et qu’importe si l’avant-centre des champions du monde 2018 brille prochainement avec l’AC Milan, son nouveau club.

« C’est un crime de lèse-majesté dans le timing »

Djellit argumente son point de vue: “Je pense que ce n’est pas seulement une question de mérite sportif. En équipe de France, c’est aussi une logique de groupe. Il s’est mis en conflit ouvert, en mondovision, avec Kylian Mbappé. C’est un crime de lèse-majesté dans le timing. A ce moment-là, j’ai compris que c’était terminé pour lui. Il y en a un qui te fait plus gagner que l’autre. Tu ne te mets pas en conflit avec Lionel Messi au Barça ou avec Cristiano Ronaldo au Real”.

Après Karim Benzema, écarté par “La Dèche” durant 5 ans et demi avant son retour juste avant l’Euro, Olivier Giroud sera-t-il le banni du groupe France ? La réponse sera donnée dès jeudi prochain, puisqu’une liste sera dévoilée pour les 3 matches des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 prévus début septembre, contre la Bosnie, l’Ukraine et la Finlande. Deschamps trouvera sûrement la parade idéale pour expliquer son choix…

Lire aussi :Mbappé-Griezmann, l’énorme embrouille ?Pour Guy Roux, Mbappé voulait la peau de DeschampsRabiot-Mbappé, du nouveau sur le clashDes Bleus soulagés par leur élimination ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page