People

Disparition de Delphine Jubillar : Son mari Cédric avait mauvaise réputation à Cagnac


Cédric Jubillar était loin d’avoir bonne réputation à Cagnac-les-Mines (Tarn). Depuis leur arrivée dans cette petite commune, le couple Jubillar attirait tous les regards. Déjà, avec leur maison en construction au jardinet en friche, qui faisait tache dans cet alignement de maisons proprettes. Même au sein du groupe de parents d’élèves, Cédric Jubillar était loin de faire l’unanimité, se montrant “exubérant et excessif” avec les autres habitants du village.

Certains courageux, comme Anne, une amie de Delphine Aussaguel, avaient décidé de passer outre le comportement pas toujours facile de Cédric Jubillar, afin de pouvoir passer du temps avec son épouse. “Il est connu pour ses emportements verbaux, pour son profil de consommateur très régulier de stupéfiants, pour lui c’est du cannabis, de l’herbe. Pas de drogue dure en revanche, mais cette image de consommateur lui colle à la peau“, détaille Le Parisien dans son podcast dédié à l’affaire Jubillar.

Déjà par le passé, plusieurs habitants de Cagnac-les-Mines décrivaient un Cédric Jubillar au tempérament de feu. Lors de sa mise en examen et de son incarcération provisoire pour “homicide par conjoint”, ses proches n’étaient pas vraiment surpris. “C’est un provocateur, s’il est coupable, il saurait jouer la comédie. Je pense qu’il en serait capable, oui. Je sais qu’il peut être assez agressif pour faire ça à sa femme“, avait estimé un collègue du plaquiste auprès de BFMTV.

Toujours auprès du Parisien, des proches de Delphine avouaient volontiers que Cédric était loin d’être “le gendre idéal”. “Dès 2018, elle a commencé à penser au divorce, mais elle a voulu donner une nouvelle chance à son mariage et la petite Elyah est arrivée“, avait raconté une amie de l’infirmière. Tous décrivaient un homme au tempérament parfois très colérique, comme sa nouvelle compagne Séverine. “Il hausse le ton, s’emporte pour un oui ou pour un non, notamment contre son fils… et puis il se calme. Il est comme ça, faut le connaître (…) Dès qu’il n’avait plus rien à fumer, cela devenait difficile pour lui. Dans ces cas-là, je le sentais nerveux, à cran”, décrivait-elle.

Retrouvez le podcast La disparition de Delphine Jubillar : un couple en crise, un amant, et un mari en prison en intégralité sur le site du Parisien.

Depuis la prison, Cédric Jubillar continue de clamer son innocence. Il reste présumé innocent des faits reprochés jusqu’à la fermeture du dossier.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page