Crypto

La fondation Dogecoin renaît de ses cendres avec Buterin et Musk

Après 6 ans d’inactivité, la Fondation Dogecoin est de retour avec parmi ses conseillers le cofondateur d’Ethereum Vitalik Buterin. Elon Musk n’est pas loin non plus.

Fin de parcours pour le Doge ? Il est vrai que les mèmes tokens n’ont pas la vie facile depuis le krach du marché crypto en mai. Dogecoin, Shiba Inu et autres variantes peinaient à se relancer depuis. Aucune raison de s’inquiéter néanmoins.

C’est en substance le discours porté par le milliardaire Mark Cuban, un partisan du DOGE. « Le Dogecoin est la monnaie la plus forte », assurait-il récemment. Pour l’investisseur, la crypto passe du statut de plaisanterie à celui de véritable monnaie.

Des projets Dogecoin à venir

A ce changement d’envergure perçu coïncide la renaissance d’une institution, la Fondation Dogecoin. Cela ne vous dit rien ? Rien de surprenant. Sa création remonte à 6 ans, mais le crypto-actif n’avait pas alors une telle popularité.

La Fondation est donc de retour sur le devant de la scène. A cette initiative et à son bord, des grands noms. Les membres du conseil consultatif embarquent notamment Vitalik Buterin, rien de moins que le cofondateur d’Ethereum.

Mais y siègent aussi Billy Markus, Max Keller et le PDG de Neuralink, Jared Birchall. Ce dernier n’est autre que le patron d’une firme fondée par l’entrepreneur Elon Musk. Le conseiller de l’ombre de Dogecoin sera ainsi représenté dans la Fondation au travers de Birchall.

Le but de cette instance n’est cependant pas de dynamiser le cours du Doge. Non, il s’agit d’animer et soutenir l’écosystème et sa communauté. La Fondation fournira ainsi du support aux développeurs de la blockchain et aux projets autour du mème coin.

Un budget sur 3 ans pour tirer les usages du Doge

Et la Fondation est d’ores et déjà en action. Celle-ci prévoit d’annoncer de nouveaux projets dans les semaines à venir. Son but est ainsi d’encourager l’adoption et les usages du Doge. Finie la plaisanterie, Dogecoin veut s’inscrire dans la durée.

Par ailleurs, « La Fondation détient la marque Dogecoin et le logo Dogecoin et les conservera pour la communauté ». Elle pourra néanmoins permettre leur utilisation pour des mèmes, des projets et du divertissement en lien avec Dogecoin.

Mais pour y parvenir, la Fondation a besoin de ressources. Nourrir un budget pour trois ans est à sa feuille de route. Grâce à cet argent, l’instance prévoit d’embaucher des membres en charge du pilotage de ses objectifs.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page