Technologie

Google prouve une nouvelle fois qu’il ne sait pas quoi faire de ses smartphones

La stratégie de Google avec ses smartphones cessera-t-elle un jour de nous étonner ? Plus de six ans après s’être lancé sur ce marché avec le premier Pixel (si l’on omet les partenariats Nexus de 2010-2015), Google ne semble toujours pas en mesure d’endosser son rôle de rival d’Apple ou Samsung. Disponibles en France depuis trois ans, les smartphones Pixel ne représentent que de toutes petites parts de marché aujourd’hui à cause de leurs disponibilités limitées et de l’incapacité de Google à les faire connaître au grand public. C’est d’autant plus dommage que, selon les tests des médias spécialisés, les smartphones Pixel sont parmi les meilleurs du marché. 

En attendant les Pixel 6 et Pixel 6 Pro cet automne, Google vient d’officialiser le Pixel 5a 5G, son nouveau smartphone milieu de gamme conçu pour remplacer l’excellentissime Pixel 4a 5G commercialisé 499 euros. Problème, ce smartphone sera réservé aux États-Unis et au Japon. 

Un produit incroyablement compétitif 

Il y a quelques mois déjà, Google avait prévenu de l’indisponibilité potentielle de son nouveau smartphone dans de nombreux marchés. À l’époque, les rumeurs avaient l’air de dire que le Pixel 5a 5G serait un copier-coller du Pixel 4a 5G, avec un nouveau nom et de rares petites nouveautés. 

En réalité, le Pixel 5a 5G est bien plus qu’une révision. S’il est doté de composants internes similaires (Snapdragon 765G, 6 Go de RAM, prise jack, grand-angle et ultra grand-angle), le nouveau smartphone de Google gagne un écran plus grand dans un châssis similaire (6,34 pouces au lieu de 6,2), une batterie de meilleure capacité (4680 mAh au lieu de 3885 mAh) et une certification d’étanchéité IP67, ce qui est assez rare à moins de 500 euros. Son design, bien que très proche, passe du plastique au métal, ce qui est plutôt une très bonne chose niveau prise en main. Seul point regrettable, Google ne compte lancer cet appareil qu’en une seule couleur (noir). 

Un produit que personne ne connaîtra 

Commercialisé au tarif de 449 dollars aux États-Unis, le Pixel 5a 5G a tout du meilleur smartphone milieu de gamme du marché selon nous. Bien parti pour être plus endurant que son prédécesseur qui battait déjà des records, aussi éblouissant en photo et doté de caractéristiques très équilibrées, le smartphone de Google serait probablement un immense carton s’il était signé Samsung ou Xiaomi. Nous craignons malheureusement que, comme les années précédentes, Google se contente du minimum et continue de considérer son activité Pixel comme une activité secondaire. Après tout, à moins d’être vraiment fan de nouvelles technologies, qui pense vraiment au Pixel 4a 5G quand on lui parle d’un bon smartphone ? Il serait pourtant un de nos premiers choix si nous devions vous recommander un appareil. 

Ce n’est pas la première fois que la stratégie de Google nous étonne. Avec ses Pixel 3, la marque avait envahi les rues parisiennes de publicités… sans jamais montrer le design de l’appareil. Depuis, tous les revendeurs et opérateurs avec qui nous discutons nous indiquent qu’il y a de la demande pour ces produits… mais rarement du stock. Et les vendeurs redirigent la clientèle non avertie vers des produits de plus grosses marques.  

À découvrir aussi en vidéo :

Le Pixel 5a 5G a-t-il des chances d’arriver un jour en France ? Au vu de la stratégie d’improvisation de Google, il faudrait être fou pour affirmer quoi que ce soit. Nous espérons avoir l’opportunité de recommander cet appareil un jour en France même si nous doutons de la volonté de Google à vraiment en faire un produit de référence. Prochaine étape, les Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Avec ces smartphones haut de gamme, Google peut potentiellement nous prouver qu’il est prêt à jouer dans la cour des grands. Réponse dans quelques semaines !


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page