Technologie

quoi de neuf dans l’Explorateur de fichiers ?

Le nouvel Explorateur de fichiers de Windows 11 ne devrait pas trop dérouter les utilisateurs. Microsoft n’a pas réalisé de changement majeur, puisque l’utilitaire reprend les mêmes fonctionnalités que celles incluses sous Windows 10. Les utilisateurs étaient nombreux à espérer l’arrivée d’un système de navigation par onglets qui aurait fluidifié son utilisation en réduisant notamment le nombre de fenêtres ouvertes, mais Microsoft ne leur fera, du moins pour l’instant, pas cet honneur.

Dans Windows 11, la firme de Redmond s’est concentrée essentiellement sur l’esthétisme de l’utilitaire, sans pour autant bousculer l’interface connue et maîtrisée des utilisateurs sous Windows 10. Pour moderniser son outil, Microsoft a commencé par utiliser ses nouvelles icônes et a fait le ménage dans l’interface en remaniant radicalement les options proposées pour les rendre plus accessibles.

Le but de l’opération semble plutôt clair : l’Explorateur de fichiers de Windows 11 doit être aussi simple à utiliser depuis un ordinateur que depuis l’interface tactile d’une tablette.

À découvrir aussi en vidéo :

Voici un petit tour d’horizon des nouveautés qui vous attendent dans cet outil que vous utilisez quotidiennement sans plus y prêter attention.

Une interface épurée

La première ouverture de l’Explorateur de fichiers de Windows 11 ne surprend pas vraiment. L’interface de l’outil est très proche de celle qui existe sous Windows 11, avec la colonne latérale qui permet de naviguer dans l’arborescence, une barre d’accès, un champ de recherche et le volet principal. Il faut y regarder de plus près pour dénicher les nouveautés.

Microsoft a réalisé un gros chantier au niveau de la barre d’outils, qui a fondu comme neige au soleil. Dans un souci de simplification, Microsoft a abandonné son système de ruban et procédé à une réorganisation de ses menus.

La navigation parmi les fonctions proposées se veut plus intuitive, d’autant plus que les options les plus fréquemment utilisées sont accessibles directement dans la barre d’outils : couper, copier, coller, renommer, partager et supprimer sont à présent à portée de clic, ou de doigt, pour les utilisateurs naviguant à l’aide d’un écran tactile.

Un bouton Nouveau fait son apparition et permet de créer de nouveaux éléments : nouveau répertoire, raccourci, dossier compressé (des options accessibles depuis le menu contextuel du clic droit sous Windows 10), mais aussi de nouveaux documents (Word, PowerPoint, etc.) à la volée.

Les options pour trier le contenu d’un répertoire ou modifier l’affichage du contenu disposent à présent d’un menu dédié, un choix judicieux qui simplifie grandement la navigation en comparaison du système de ruban de Windows 10.

Enfin, un bouton d’options là encore plus visible et plus accessible permet d’épingler le répertoire actif dans l’Accès rapide, de gérer la sélection d’éléments, et d’accéder aux Propriétés et ainsi qu’aux options d’un répertoire ou d’un fichier.

Un menu contextuel simplifié

Le menu contextuel de l’Explorateur de fichiers, accessible via un clic droit, évolue également. Il rétrécit et voit les actions basiques, Couper, Copier, Coller, Renommer et Supprimer, qui comptent parmi les plus utilisées, quitter la liste des options pour migrer tout en haut du menu, sous la forme d’icônes.

Il est toutefois possible d’accéder à l’ancien menu contextuel, plus complet, en sélectionnant l’option Afficher Plus d’options.

Une meilleure gestion des fenêtres

Avec Windows 11, Microsoft a souhaité intégrer un véritable gestionnaire de fenêtres. L’outil n’est pas dédié uniquement à l’Explorateur de fichiers, mais peut être activé sur n’importe quelle fenêtre ouverte, en survolant le bouton permettant d’agrandir ou de réduire la taille de la fenêtre à l’aide du pointeur de la souris.

Il est alors possible de sélectionner parmi l’une des quatre organisations prédéfinies l’emplacement (et le format) vers lequel vous souhaitez envoyer votre fenêtre. Ce système vous permettra alors de juxtaposer et de redimensionner plusieurs fenêtres. Le système existait déjà sur les précédentes versions de Windows, mais était bien moins pratique à utiliser.

Si toutes ces nouveautés sont dans l’ensemble plutôt bienvenues, l’absence d’un système de navigation par onglets comme cela existe par exemple dans le Finder de macOS (l’équivalent de l’Explorateur de fichiers sur les Mac) fait fortement défaut alors qu’il pourrait améliorer encore un peu plus l’ergonomie de l’Explorer de Windows 11.

Fort heureusement, les développeurs de Microsoft ont encore quelques mois devant eux pour créer la surprise et combler cette absence, la sortie du nouvel OS de Microsoft étant prévue pour le mois d’octobre.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page