Auto-Moto

le coup de gueule du PDG de Volkswagen

Cela fait quelques années que les pouvoirs publics nous rabâchent les oreilles avec la voiture électrique, nous affirmant que cette motorisation est synonyme d’avenir, alors que les véhicules thermiques sont responsables de tous les maux. Alors que tout est fait pour interdire ces dernières, ou tout du moins, dissuader des automobilistes, qu’en est-il de la voiture zéro-émission ? Car si l’offre est de plus en plus vaste, s’étendant désormais sur tous les segments, tout n’est pas rose pour autant. Et le point qui pose aujourd’hui le plus de problèmes reste encore la recharge, alors que le réseau reste encore très largement sous-dimensionné par rapport aux ambitions de nos dirigeants, qui voudraient tous nous faire passer à l’électrique. Car en plus d’être trop rares, les bornes ne sont également pas toujours opérationnelles, alors qu’une récente étude soulignait que 85 % des usagers de véhicules zéro-émission ont eu à faire à une station en panne.

Et parmi eux, un utilisateur pas vraiment comme les autres. Il s’agit en effet d’Herbert Diess, qui n’est ni plus ni moins que le grand patron du groupe Volkswagen. Comme chaque année, l’homme d’affaires quitte son costume pour prendre un peu de vacances en Italie, au volant de l’un des modèles de la gamme. Et si l’an dernier, le patron allemand profitait de ses congés pour promouvoir la mobilité électrique, cette fois-ci, l’ambiance est moins à la fête. La faute à une station Ionity pas vraiment accueillante, ce qui n’a pas manqué d’irriter Herbert Diess, qui n’a pas hésité à lancer un tacle à l’entreprise… co-dirigée par Volkswagen. Sur Linkedin, le PDG s’est donc fendu d’un post pour le moins amère. « Trop peu de points de charge sur la station ! Seulement 4 – bien sûr, tout le monde s’arrête au centre commercial. Occupé. Donc continué à Trente. Même après les critiques de l’an dernier : pas de toilettes, pas de café, une borne HS, triste affaire. C’est tout sauf une expérience de charge premium, Ionity ! ».

Une réaction immédiate

Forcément, les critiques sont mieux entendues lorsqu’elles sont formulées par une personnalité, surtout quand il s’agit du patron de l’un des plus grands groupes automobiles au monde. Qui plus est lorsque celui-ci est indirectement impliqué dans la direction de l’entreprise sous le feu des critiques. Rapidement donc, le directeur d’exploitation du réseau Ionity a répondu au coup de gueule d’Herbert Diess, affirmant que la borne en panne avait été réparée. Par ailleurs, il souligne également que le responsable de la station incriminée avait pris en compte les critiques et faisait actuellement tout pour améliorer un service client qui laisse visiblement à désirer. Espérons que le patron de Volkswagen soit agréablement surpris lors d’une prochaine visite, celui-ci étant par ailleurs un fervent ambassadeur de la voiture électrique depuis quelques années déjà.

 A lire également sur Auto-Moto.com :

Volkswagen Golf hybride occasion : notre avis, à partir de 15 500 euros

Volkswagen Taigo : toutes les infos et photos officielles

Volkswagen Golf R SW : toutes les infos et photos officielles




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page