Auto-Moto

Futur Peugeot 3008 2024 vs futur Renault Kadjar 2022 : 1er duel


Renault Kadjar vs Peugeot 3008 saison 2 : un futur duel au sommet, d’ici 2023. Quels seront les atouts de chacun de ces SUV compacts ?

Futur Peugeot 3008 2024 vs futur Renault Kadjar 2022 – Dès l’an prochain, la seconde génération de Renault Kadjar tentera de semer le trouble dans la carrière de l’actuel Peugeot 3008. Un coup d’avance pour le SUV du Losange qui ne sera que de courte durée puisque son concurrent sochalien sera renouvelé l’année suivante, en 2023. Quels seront leurs atouts respectifs pour espérer régner sur l’un des segments les plus en vue du marché européen ?

Il eut plutôt fière allure, le Renault Kadjar, au moment de son lancement commercial en 2015. Mais il peina malheureusement à tenir la comparaison, un an plus tard, face à un second opus de Peugeot 3008 autrement plus affûté côté design, qualité perçue et connectivité. A tel point que le modèle de l’ex-Régie donna l’impression de ne plus y croire, lors de son facelift intervenu en 2018, n’assurant que le strict nécessaire pour faire évoluer son niveau de prestations. C’était peut-être pour mieux se focaliser sur la prochaine génération, attendue fin 2022.

Duel d’esthètes

Plus sûr de lui, le Renault Kadjar deuxième du nom s’emparera des codes de stylistiques récemment introduits dans les gènes de la marque, s’inspirant à la fois du concept-car Morphoz et du showcar Mégane eVision, tous deux révélés en 2020. Cela lui vaudra une signature lumineuse inédite ondulant sous de fines optiques léchant la base du capot, et se prolongeant dans la calandre. Face à lui, le nouveau Peugeot 3008 capitalisera sur la silhouette athlétique du modèle actuel et y ajoutera un soupçon de la nouvelle 308, vue en début d’année. Sa calandre s’échancrera davantage, tandis que son regard se fera plus perçant, s’accompagnant de griffes lumineuses latérales encore plus spectaculaires. Son pavillon noir laqué devrait également être reconduit, pour dynamiser sa ligne, quand les chromes se feront plus discrets, surfant sur la tendance actuelle.

Course à l’électrification

Une crise de croissance devrait frapper ces deux SUV, à n’en pas douter. Quand le Kadjar s’allonge actuellement sur 4,49 m, soit la longueur du Volkswagen Tiguan, le Peugeot 3008 cote 4,45 m. Gageons que leurs remplaçants dépasseront légèrement les 4,50 m, pour gagner en habitabilité. A contrario, deux écoles diamétralement opposées s’affronteront sur le terrain de l’architecture. D’un côté, le futur Kadjar héritera la base technique CMF-C du cousin Nissan Qashqai, récemment renouvelé, pour miser principalement sur des motorisations hybrides. De l’autre, le 3008 cuvée 2023 inaugurera une nouvelle plate-forme multi-énergies, dénommée eVMP, qui aura l’avantage de proposer des blocs 100% électriques en plus des motorisations thermiques et hybridées (48 V et PHEV).

Plus cossus, plus technos

Luca de Meo, introniséé à la tête du groupe Renault en 2020, le martèle : Renault doit amorcer une montée en gamme significative. Sur le nouveau Kadjar, cela passera par le développement d’un habitacle plus valorisant, aux matériaux recherchés. Une revalorisation qui se concrétisera également sur le plan digital. Il se murmure que cette seconde génération adoptera un combiné multimédia en forme de « L », intégrant deux ou trois écrans tactiles, selon les versions. Une architecture disruptive, développée par le coréen LG, aperçu en 2017 sur le démonstrateur Renault Symbioz. 

Prix futurs Renault Kadjar et Peugeot 3008

Arrivé à maturité, le nouveau Renault Kadjar abordera sa carrière plus sereinement, lors de sa commercialisation prévue fin 2022. Mais il lui faudra rapidement composer avec la future génération de Peugeot 3008, attendue l’année suivante. Côté tarifs, il faut s’attendre à une forte inflation allant de pair avec la montée en gamme du nouveau Kadjar. Quand le modèle actuel maintient un ticket d’entrée sous la barre des 30 000 €, le nouveau venu pourrait avoisiner les 31 000 € en finition de base. Chez Peugeot, le 3008 espéré courant 2023 se montrera probablement un tantinet plus onéreux, surtout dans ses variantes 100% électriques, indisponibles sur le futur Kadjar. Un futur duel au sommet pour ces stars françaises du segment, également amenées à composer avec les prochaines générations de Volkswagen Tiguan, Kia Sportage, parmi tant d’autres protagonistes.

L’actualité des SUV compacts :

Peugeot 3008 Hybrid 225 vs Volkswagen Tiguan e-Hybrid : duel de PHEV

Renault Kadjar : guide d’achat | avis | prix | à partir de 29 300 euros

Essai Nissan Qashqai : retour en force


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page