Sports

Mercedes sur le départ ?

Arrivée en Formule E lors de la saison 2019-2020, la marque Mercedes pourrait très prochainement officialiser son retrait de la discipline, prenant exemple sur Audi et BMW.

Les doutes des constructeurs concernant la Formule E se confirment. Alors que le championnat du monde de monoplaces électriques va lancer lors de la saison 2022-2023 sa « Gen3 », avec des monoplaces plus performantes et compatibles avec un système de recharge rapide permettant le retour des arrêts au stand, plusieurs constructeurs de renom ont déjà annoncé leur retrait. En effet, Audi va quitter le championnat dès la fin de la saison pour se concentrer sur son arrivée sur le Dakar mais également son retour en endurance à l’horizon 2023. Son rival allemand BMW va faire de même au terme de la deuxième course de l’ePrix de Berlin, dernière manche de la saison 2021-2022 disputée ce dimanche. La firme bavaroise a également confirmé un retour en endurance, notamment en Amérique du Nord, pour 2023. Arrivé avec beaucoup d’ambition et une écurie dérivée de celle engagée en Formule 1 lors de la saison 2019-2020, Mercedes serait sur le point de prendre une décision similaire.

Mercedes avait pris une option mais ne devrait pas la confirmer

Selon les informations du magazine britannique Autosport, la « firme à l’étoile » serait sur le point d’officialiser à son tour un abandon du championnat du monde de Formule E avant l’arrivée de la réglementation « Gen3 ». Un départ qui pourrait alors s’effectuer dès la fin de cette saison mais pourrait également être repoussé d’une saison, juste avant ce changement technique majeur. Présent à Berlin pour la fin de la saison, Toto Wolff a assuré ce samedi que Mercedes a pris sa décision concernant son avenir en Formule E mais sans en confirmer la teneur. La communication officielle de cette information est attendue dans les jours à venir. Toutefois, ce retrait pourrait ne concerner que l’écurie officielle Mercedes EQ. Alors que Venturi exploite également la technologie du constructeur allemand, l’idée d’un maintien de l’écurie avec un financement privé n’a pas été écartée. « Nous avons une équipe pleinement fonctionnelle, dont nous pouvons être fiers, dans un championnat plaisant, a ainsi déclaré Toto Wolff à Autosport. Nous avons aussi un certain degré de responsabilité envers l’équipe et le championnat. » Une décision qui est attendue et qui pourrait avoir des conséquences sur l’avenir de la Formule E.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page