People

Delphine Jubillar : Pourquoi voulait-elle divorcer de Cédric ?


Cela fait maintenant plus de huit que tout le monde se pose la même question : mais où est passée Delphine Jubillar ? La jeune infirmière de 33 ans est portée disparue depuis le 16 décembre 2020, un jour seulement après avoir pris ses vacances. Une enquête qui n’a pour le moment pas aboutie, même si le mari de Delphine, Cédric Jubillar, est actuellement mis en examen pour meurtre et écroué depuis le 18 juin 2021. Une situation insoutenable pour les proches de la jeune femme, qui pointent du doigt celui avec qui elle a deux enfants, Louis (6 ans) et Elyah (2 ans).

Parmi les éléments troubles dans cette affaire, la situation maritale du couple Jubillar a beaucoup fait parler. Plus vraiment amoureuse de son mari, Delphine entretenait une relation extra-conjugale avec celui que l’on nomme son “amant de Montauban” et elle souhaitait divorcer avec Cédric. Dans un podcast intitulé La disparition de Delphine Jubillar : un couple en crise, un amant, et un mari en prison, Le Parisien revient sur les problèmes du couple et les raisons qui ont poussé l’infirmière à évoquer ses envies de divorce à son mari. “Parmi les éléments que Delphine expose, il y a le caractère irrésolu de son mari, instable professionnellement, qui refuse de signer un CDI, qui lui tendait pourtant les bras”, informe Ronan Folgoas, journaliste au Parisien.

Le deuxième élément, c’est l’état général de la maison. L’aspect extérieur est lamentable

Désormais suspect numéro un dans cette affaire, celui qui a retrouvé l’amour auprès d’une certaine Séverine préfère “voguer de CDD en CDD” plutôt que d’avoir une situation stable. Mais ce n’est pas la seule chose qui déplaît à Delphine. “Le deuxième élément, c’est l’état général de la maison. L’aspect extérieur est lamentable. Elle le sait Delphine, elle lui en parle, mais visiblement ça ne percute pas. Cédric, lui, est accommodé de ce paysage un peu étrange. C’est l’autre motif mis en avant par Delphine”, détaille le journaliste.

Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire.

Retrouvez le podcast dans son intégralité sur le site du Parisien.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page