Sports

Arsenal, c’est déjà catastrophique

Privé de Coupe d’Europe cette saison, Arsenal a très mal débuté la Premier League en s’inclinant vendredi soir sur le terrain d’un promu, Brentford (2-0).

On a retrouvé le football anglais tel qu’on l’a connu, dans un passé pas si lointain: du rythme, du coeur, une belle ambiance, et une équipe d’Arsenal déjà en grande difficulté à l’extérieur. En ouverture de la Premier League, les Gunners ont cédé sur la pelouse d’un promu, Brentford (2-0), qui a célébré comme il se doit ses retrouvailles avec l’élite anglaise, après une parenthèse interminable de 74 ans.

Pour Arsenal, seulement huitième la saison passée, et ainsi privé de Coupe d’Europe, c’est peu dire que la nouvelle saison débute mal. Les Londoniens ont été secoués par une équipe en pleine confiance, sur la lancée de sa montée. A l’envie, les coéquipiers du Français Bryan Mbeumo, très remuant sur le front de l’attaque, ont trouvé la faille à deux reprises: d’abord sur une frappe de l’Espagnol Sergi Canos devant un Calum Chambers doublement fautif (1-0, 22e), puis sur une tête de Christian Norgaard à bout portant alors que Bernd Leno a été livré lui-même sur une touche longue (2-0, 73e).

Une équipe très jeune pour Arsenal

Arsenal alignait pourtant son défenseur à 58 millions d’euros, Ben White,  et le moins que l’on puisse dire est que l’ancien joueur de Brighton n’a pas immédiatement transformé l’arrière-garde des Gunners. On ne sait pas combien de temps elles lui permettront de sauver sa tête, mais Mikel Arteta avait encore des circonstances atténuantes: il a été privé dans la journée du duo Lacazette-Aubameyang (malades), et il a aligné une attaque de gamins (Martinelli, Balogun et Smith-Rowe aux côtés de Pépé), dans laquelle l’entrant Bukayo Saka a fait figure de joueur d’expérience malgré ses 19 ans.

Au passage, saluons les applaudissement du public de Brentford pour Saka, victime de racisme, comme Sancho et Rashford, après son tir au but manqué en finale de l’Euro. Les fans des Bees ont réalisé un sans-faute durant ce match, où ils ont vécu le bonheur d’une victoire en Premier League. Une joie simple, qu’Arsenal aimerait connaître le plus rapidement possible.

Lire aussi :Premier League: La 1ère journéePremier League: Le classement

 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page