Auto-Moto

Aston Martin Valkyrie Spider : toutes les infos officielles


Plus d’un an après son lancement, l’Aston Martin Valkyrie se décline en une toute nouvelle version découvrable, à Pebble Beach.

Il s’en passe des choses, du coté de chez Aston Martin ! Quelques semaines après la révélation de la version définitive de la nouvelle Valhalla, c’est au tour d’une autre supercar de faire parler d’elle. Et cette fois-ci, il s’agit de la Valkyrie, officiellement dévoilée en 2019 au salon de Genève, avant d’être lancée sur les routes en mars 2020. Après la version standard, puis la déclinaison AMR Pro plus radicale, c’est cette fois-ci une nouvelle variante qui fait son arrivée dans le catalogue. Et sans surprise, c’est donc à l’occasion du concours d’élégance de Pebble Beach, à Monterey, en Californie, que la firme britannique a décidé d’en dire plus sur cette nouvelle arrivante, qui profite de ce mois d’août pour enlever le haut. Pour le plus grand plaisir des fans de la marque, qui attendaient de pied ferme cette nouvelle version. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne devrait pas manquer de créer la sensation sur les pelouses du prestigieux concours, qui ouvre ses portes aujourd’hui.

Bien sûr, les designers n’ont pas changé grand-chose aux lignes de cette Aston Martin Valkyrie, qui conserve son faciès évidemment très agressif, ainsi que ses traits torturés, pensés pour offrir un aérodynamisme maximal. L’ensemble demeure donc très méchant, à l’avant comme à l’arrière, avec son immense diffuseur. Les différents appendices aérodynamiques permettent alors de générer un appui de 1 400 kilos à 240 km/h en mode Track selon la marque.Outre le toit, fabriqué en carbone et comprenant un vitrage en polycarbonate afin de limiter le poids, la sportive anglaise fait également évoluer ses ouvrants. Exit les portes papillons, celles du cabriolet sont désormais en élytre, du fait de l’absence de toit. L’intérieur reste de son coté inchangé, reprenant la présentation du coupé avec son écran central et son volant multifonctions inspiré de l’univers de la compétition. Le conducteur est quant à lui maintenu dans son siège sport par un harnais à six points.

Fiche inchangée

Sans surprise, les caractéristiques techniques de cette Aston Martin Valkyrie Spider ne changent pas d’un iota par rapport au coupé, puisque les deux partagent logiquement le même V12 Cosworth 6,5 litres atmosphérique hybride développant pas moins de 1 176 chevaux pour un couple maximal de 900 Nm. Décrite comme l’Aston Martin de série la plus extrême jamais produite, le roadster peut alors atteindre une vitesse maximale de 330 km/h lorsque le toit est retiré, et 350 km/h quand celui-ci est en place. Le 0 à 100 km/h n’a pas été annoncé, mais celui-ci devrait sans doute être effectué en moins de trois secondes. Malheureusement, seulement 85 exemplaires seront produits de la supercar découvrable, et comme d’habitude, ceux-ci ont une fois encore tous déjà été vendus. Les premières livraisons sont prévues pour le 2ème trimestre 2022, alors que le prix unitaire n’a pas encore été dévoilé.

A lire également sur Auto-Moto.com:

Aston Martin Valhalla : découvrez cette superbe version Speedster

Aston Martin Valhalla : infos et photos officielles

La première Aston Martin électrique arrivera en 2025


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page