Femme

LA bonne méthode de marche pour faire fondre les graisses

La marche est un excellent sport à pratiquer lorsqu’on souhaite entretenir sa santé et son corps. Douce, elle représente l’alternative idéale pour les personnes voulant avoir une activité sportive régulière mais dont la condition physique est fragile. Si ses bénéfices sont fort nombreux, elle est surtout très efficace dans la perte de poids

Perte de poids : quand marcher permet de mincir 

En effet, la marche fait fondre la graisse et élimine les calories. On estime d’ailleurs qu’une heure de marche, à 5 km/h, permet de brûler près de 240 calories

En parallèle, de nombreux médecins, dont le Dr Stéphane Cascua, démontrent l’effet brûle-graisse de cette activité : “En marchant, vous brûlez 45 % de graisses contre 35 % en trottinant et 25 % en courant à la limite de l’essoufflement” (Le Sport pour maigrir).

Ses effets sur la graisse du ventre ont également été constatés par des études scientifiques. Une étude de 2014, publiée dans la revue Physical Activity and Nutrition, a ainsi révélé que marcher trois jours par semaine pendant 12 semaines était très efficace pour brûler la graisse du ventre, en particulier chez les femmes plus âgées.

Le simple fait de marcher fait donc maigrir. Toutefois, on peut en “accélérer” les effets minceur grâce à quelques astuces simples. Préconisées par des professionnels du monde du sport, elles forment à elles-toutes une méthode de marche qui fait trembler et fondre la graisse ! 

Leur but ? Intensifier l’effort procuré par le fait de marcher. Vitesse, poids… Sur quels éléments jouent-elles ? 

Comment maximiser l’effet brûle-graisse de la marche ?

Marcher en alternant les rythmes de marche

Marcher à vitesse rapide permet de décupler les effets minceur de la marche : en effet, plus vous marchez vite, plus vous éliminez. 

“Vous devez accélérer votre rythme de marche pour vraiment voir les avantages se traduire par une perte de poids, car une vitesse accrue vous aide à brûler la graisse corporelle stockée, ce qui favorise la perte de poids”, confirme Steven Stonehouse, coach certifié en course à pied, à nos confrères de Eat This

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : lorsqu’on marche à 6 km/h, on brûle 300 calories ; quand on marche à 7 km/h, on élimine 360 calories. Et le volume de calories brûlées ne fait qu’augmenter à mesure que la marche se fait plus rapide.

Certains coachs sportifs préconisent même d’alterner les différents rythmes de marche et d’adopter une méthode de marche “en fractionné”. L’intérêt ici est de marcher à sa vitesse maximale pendant un certain temps (30 secondes par exemple), puis d’enchaîner avec une marche plus lente pendant un autre laps de temps (30 secondes également).

« En variant la vitesse de votre marche, en ajoutant en particulier un travail à intervalles plus rapides, vous augmenterez votre fréquence cardiaque et augmenterez votre dépense calorique, vous aidant ainsi à perdre plus de poids au fil du temps » explique Tom Holland, auteur de The Micro-Workout Plan: Get the Body You Want Without the Gym in 15 Minutes or Less a Day.  

Ajouter des lestes, des poids durant la marche 

Vous pouvez augmenter l’intensité de la marche en portant des poids tout du long afin d’ajouter de la résistance à l’exercice. Cela rendra la marche plus difficile, augmentera la fréquence cardiaque et renforcera et tonifiera le corps, y compris le ventre (surtout si vous engagez votre sangle abdominale durant ladite marche). Sac lesté, petites haltères, poids qui s’attachent aux chevilles et aux bras… Ces outils intensifieront fortement l’effort.

Marcher sur de longues distances

Plus on marche longtemps, plus notre corps puise dans ses réserves de calories pour fournir toute l’énergie nécessaire à la réalisation de cet exercice. 

S’entraîner sur un terrain naturel

Il peut être intéressant de pratiquer la marche en extérieur plutôt qu’en salle de sport. En effet, en extérieur, le terrain n’est pas tout le temps plat, il peut se faire plus incliné ici et là. Et le degré d’inclinaison du sol intensifie l’effort. 

Avec plus d’inclinaison, plus de changements de niveau de surface, et selon le type de sol sur lequel vous marchez (collines, sable, gravier), vous brûlerez également plus de calories car il y a plus de pression et de résistance. Cela augmente également votre fréquence cardiaque et engage les muscles de vos jambes et de votre tronc.

A lire également : 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page