Economie

Le prix du timbre toujours plus cher dès janvier 2022

Le courrier n’en finit pas de chuter, et le prix du timbre-poste d’augmenter ! La Poste a annoncé, le 2 août, une augmentation des tarifs postaux de 4,7 % – en moyenne – au 1er janvier 2022, avec en particulier une forte augmentation du timbre rouge pour les lettres prioritaires, qui passera de 1,28 euro à 1,43 euro (+ 11,7 %).

Cette évolution – du même ordre que celle enregistrée en janvier 2021 –, validée par l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep), « permet d’assurer la pérennité du service universel avec une qualité élevée dans un contexte d’accélération de la baisse des volumes du courrier » transporté, justifie La Poste.

Timbre « Marianne » d’usage courant, tarif « prioritaire » (rouge) et tarif « lettre verte ». Dessin : Yseult Digan YZ. Gravure : Elsa Catelin. Impression en taille-douce.

Le prix du timbre vert – pour un pli distribué en quarante-huit heures en France métropolitaine – passera de 1,08 euro à 1,16 euro (+ 7,4). De plus, ceux qui achèteront ces deux timbres en ligne auront droit à une ristourne de 3 %. Quant à l’« Ecopli » – toujours à l’effigie de « Marianne », de couleur grise, pour un envoi en quatre jours environ –, il va augmenter de 8 centimes, pour atteindre 1,14 euro (+ 7,5 %).

« Ecopli ». Timbre « Marianne » d’usage courant, tarif « prioritaire » (rouge) et tarif « lettre verte ». Dessin : Yseult Digan YZ. Gravure : Elsa Catelin. Impression en taille-douce.

L’autocollant de « suivi » qui permet de disposer d’informations sur l’acheminement et sur la distribution des envois, prioritaires ou pas, passera de 48 à 50 centimes. Pour l’étranger, une « lettre internationale » jusqu’à 20 grammes coûtera 1,65 euro (+ 10 %).

Tarif lettre pour l’international. Timbre « Marianne » d’usage courant, tarif « prioritaire » (rouge) et tarif « lettre verte ». Dessin : Yseult Digan YZ. Gravure : Elsa Catelin. Impression en taille-douce.

Les tarifs des colis postaux classiques envoyés en France (Colissimo) augmenteront parallèlement de 1,6 % au 1er janvier, mais le paquet de moins de 250 grammes restera au même prix de 4,95 euros.

Les envois de courrier étaient en chute libre en 2020, chaque ménage ayant envoyé en moyenne 5 courriers J + 1, contre 45 en 2008. Ainsi, l’activité du courrier traditionnel a notamment pâti de la crise sanitaire en 2020, avec une baisse de chiffre d’affaires de 13 % sur un an et des volumes en recul de 18 %, soit 1,6 milliard de plis en moins, la hausse de 29 % des volumes du colis classique (Colissimo) n’ayant pas suffi à amortir cette baisse.

Lire aussi Les prix des timbres grimpent en flèche, mais les Français ne sont pas les plus mal lotis

La Poste parle d’« avantage tarifaire » pour évoquer l’écart de prix entre les timbres vert et rouge, qui va passer de 20 à 27 centimes, dans l’idée de favoriser le timbre « vert », de ne plus dépendre de l’obsession de la distribution du courrier à J + 1 (pour une livraison le lendemain) et, peut-être, de faire disparaître, à terme, le timbre rouge.

Il vous reste 24.92% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page