Crypto

Forex : 4 Banques Majeures prédisent une poursuite de la chute de l’EUR/USD, quels objectifs ?

Le principal thème sur le marché du Forex cette semaine reste le renforcement du Dollar, qui a eu d’importantes conséquences sur de nombreuses paires de devises, envoyant notamment l’EUR/USD dans une nouvelle baisse. Alors que l’Euro Dollar affiche une chute de plus de 150 pips depuis la zone des 1.19 testée la semaine dernière, l’heure est venue de se demander si la paire va affiche de plus amples pertes, ou si un rebond est à prévoir.

Avant toute chose, penchons-nous sur le calendrier économique du jour, afin de savoir à quel moment de la journée la volatilité de la paire est susceptible de grimper.

Calendrier Forex léger ce mardi

Rappelons que le seul événement du calendrier forex de la journée d’hier a été haussier pour le Dollar, avec un rapport JOLTS sur les offres d’emplois US meilleur que prévu.

Ce mardi matin, l’attention du marché des devises se tournera vers l’Europe, avec l’indice ZEW du climat des affaires allemand du mois d’août, qui sera publié à 11h. Le consensus des économistes prévoit une forte baisse de l’indice, à 56.7 points contre 63.3 précédemment.

Aux Etats-Unis, la principale statistique attendue concernera la productivité du T2, attendue en ralentissement à +3.5% après +5.4% au T1.

Les banques pessimistes pour l’EUR/USD à court terme

Le mouvement de baisse affiché par l’EUR USD sur le forex depuis la fin de la semaine dernière a entrainé plusieurs banques à mettre à jour leurs prévisions pour la paire EUR/USD. Certaines d’entre elles affiche des objectifs plus bas que d’autres, mais elles sont toutes d’accord sur le fait que l’Euro Dollar a de bonnes chances d’accentuer sa correction.

Le seuil de 1.1495 cité par Crédit Suisse

La banque Crédit Suisse a par exemple estimé dans la journée d’hier qu’une cassure sous 1.1752, ce qui a eu lieu peu après la publication de l’analyse, suggèrerait une poursuite de la baisse vers 1.1703/1.1695.

Ensuite, la banque estime qu’ “Une cassure sous 1,1703/1,1695 marquerait l’achèvement d’un grand et important ‘sommet baissier tête et épaules’ qui marquerait un changement de tendance significatif à la baisse. Nous viserions alors initialement 1,1662 et 1,1612/04”.

De plus, CS n’exclut pas que “la faiblesse s’étende jusqu’au sommet clé de 1,1495 affiché en mars 2020.”

Société Générale vise 1.17 à court terme

De son côté, la banque Société Générale avait prévenu hier matin qu’une cassure sous 1.1745/41 exposerait 1.17. Or, cette cassure a eu lieu, et la banque relève que “les signaux de rebond ne sont toujours pas visibles” et que “le prochain support sera le plus bas de mars à 1,1700.”

Commerzbank attire l’attention des traders forex sur le MM 200 semaines à 1.1575

La Commerzbank, quant à elle, estimait hier matin que “l’attention est portée sur le plus bas de juillet à 1,1752”, qui a depuis été cassé. Elle avait estimé que dans ce cas, “des pertes vers les plus bas de septembre, novembre et mars à 1,1704 et 1,1600” seraient à prévoir.

Elle avait aussi attiré l’attention des traders forex sur la moyenne mobile 200 semaine, actuellement situées à 1.1575, en tant qu’objectif baissier potentiel.

Enfin, elle avait noté que “le sommet de la semaine dernière à 1,1909 est considéré comme un sommet intermédiaire et celui-ci garde la ma à 200 jours et le retracement de 50% à 1,2010.”

Prochaine étape 1.17 selon ING grâce à la divergence Fed-BCE

Enfin, les analystes forex d’ING ont rappelé hier que “l’EUR/USD a subi une pression constante après que la BCE soit passée à un objectif d’inflation symétrique de 2,0 % fin juillet.” Elle a par ailleurs noté que “Cela intervient au moment où la Fed se prépare à normaliser sa politique”, soulignant “les récents commentaires de la vice-présidente Clarida qui suggèrent que la Fed pourrait être prête à resserrer sa politique au début de 2023.”

“Avec les chiffres de l’emploi américain susceptibles de s’améliorer en septembre, le dollar américain peut rester acheteur, l’EUR/USD pressant 1,17” a également écrit la banque dans son analyse forex.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page